Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle - 1er tour : Bordeaux, une ville qui n'aime pas Marine Le Pen

-
Par , France Bleu Gironde

Si la candidate Front National a signé des scores élevés en zone rurale ou dans les villes de la rive droite de la Garonne, elle n'a rassemblé que 7,4% des électeurs à Bordeaux. Son score est même en baisse en pourcentage et en voix par rapport à 2012. On a essayé de savoir pourquoi.

Une affiche détournée de Marine Le Pen.
Une affiche détournée de Marine Le Pen. - © Maxppp

Marine Le Pen, qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle, a fait un score très bas à Bordeaux, seulement 7,4% des voix. Elle n'est arrivée qu'en cinquième position derrière Macron, Mélenchon, Fillon et Hamon. Un résultat très faible par rapport à son score national 21,43% et même par rapport à son résultat sur l'ensemble du département de la Gironde où elle a obtenu 18,2% des suffrages.

En recul par rapport à 2012

Plus surprenant encore, alors que Marine Le Pen et le Front National signent leurs meilleurs scores en voix à l'occasion de cette élection présidentielle en rassemblement plus de sept millions et demi de Français, leurs résultats sont en baisse à Bordeaux par rapport à la précédente présidentielle, en 2012. Dimanche, 8.331 personnes ont voté Marine Le Pen à Bordeaux, soit 7,4%. Il y a cinq ans, la candidate FN avait fait mieux en voix, 8.757, et en pourcentage, 8,22%. En France, seules quatre villes de plus de 100.000 habitants résistent davantage au FN : Paris, (voir Infographie)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

En suivant la ligne du tram

Pour comprendre cette résistance bordelaise au FN, notre reporter Chloé Gandolfo est partie à la rencontre des habitants de plusieurs quartiers de la ville en suivant la ligne C du tramway. Première étape au nord de la ville, au pied des barres du quartier populaire des Aubiers. Ephrem est un émigré congolais qui habite le quartier cinq ans. "Bordeaux est une ville mixte, témoigne-t-il. Il n'y a pas de différences entre les gens. Tout le monde cohabite avec toute le monde. Le FN n'a pas sa chance ici". beaucoup plus au sud de la ville, dans le quartier Saint-Michel, on rencontre Ludovic, 29 ans. Il a toujours habité ce quartier réputé pour son marché... et sa mixité. "Pour être né à Bordeaux et pour y vivre, je peux confirmer que c'est une ville très cosmopolite. On accepte les différences. Un gros score du Front National n'aurait pas été représentatif de notre état d'esprit. J'aurais même aimé que cela tende vers le zéro".

Où sont les électeurs FN, le reportage de France Bleu Gironde sur la ligne C du tramway bordelais.

Nouvel arrêt, à la porte de Bourgogne cette fois. Emma se promène sur les quais avec son amie. Cette serveuse de 19 ans a toujours vécu dans le quartier chic de Caudéran. La qualification du FN pour le second tour la choque. "C'est honteux pour la France, affirme-t-elle. Comment on peut se présenter en étant raciste ? Ça me dégoûte". A Bordeaux, SOS Racisme a organisé lundi soir un rassemblement contre le FN qui a rassemblé environ 300 personnes place de la Victoire. Quant aux 8.331 Bordelais qui ont voté Marine Le Pen, on ne les a pas croisés. A Bordeaux, il reste encore difficile d'afficher publiquement son soutien à Marine Le Pen.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

►►► A lire aussi : Gironde - les communes qui ont le plus voté Macron, celles qui ont le plus voté Le Pen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess