Politique

Présidentielle : comment va se dérouler la dernière émission rassemblant les onze candidats ?

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 20 avril 2017 à 4:50 Mis à jour le jeudi 20 avril 2017 à 7:52

Contrairement à la dernière émission réunissant les candidats, ces derniers ne débattront pas jeudi soir sur France 2
Contrairement à la dernière émission réunissant les candidats, ces derniers ne débattront pas jeudi soir sur France 2 © AFP - Lionel BONAVENTURE

L'émission politique de ce jeudi soir sur France 2 rassemblera, pour la dernière fois avant le premier tour de la Présidentielle, les onze candidats. Mais il ne s'agira pas d'un débat.

Il n'y aura pas de débat ce jeudi soir sur France 2 pour la dernière émission politique rassemblant les onze candidats à la Présidentielle, avant le premier tour dimanche. Certains de ces candidats ayant refusé un affrontement de ce type à seulement trois jours du scrutin, la chaîne de télévision publique a opté par défaut pour un enchaînement d'entretiens entre les prétendants à l'Élysée et ses deux journalistes.

Un ordre de passage tiré au sort

Les candidats se succéderont à partir de 20h pour 15 minutes d'entretien individuel en direct face à David Pujadas et Léa Salamé, pendant lesquels seront abordés deux thèmes "déterminés par la rédaction", précise la chaîne. Pendant ces 15 minutes, les candidats disposeront d'une "carte blanche" lors de laquelle ils pourront aborder le sujet de leur choix. La soirée se clôturera par un retour aux pupitres pendant lequel les candidats disposeront de deux minutes et trente secondes pour un éventuel droit de réponse et pour conclure.

Un tirage au sort a déterminé l'ordre de passage suivant : Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen, Francois Asselineau, Benoît Hamon, Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou, Emmanuel Macron, Jacques Cheminade, Jean Lassalle et François Fillon. Un autre ordre de passage a été tiré au sort pour la conclusion (Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, François Fillon, Philippe Poutou, Jean Lassalle, Jacques Cheminade, François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud, Emmanuel Macron, Marine Le Pen).

  - Visactu
© Visactu -

La crainte d'un désistement de dernière minute

"Ils y seront tous", a promis mercredi sur France Inter le directeur de l'information de France Télévisions Michel Field. Le CSA s'était inquiété mardi de "l'absence de confirmation explicite" de la présence de l'ensemble des onze candidats à l'émission et avait prévenu que "toute renonciation tardive" ne donnerait pas droit à une compensation d'antenne.

Michel Field a également défendu ce format, présenté par certains comme un long tunnel sans saveur faute d'échanges entre candidats. "Le débat, c'est formidable, c'est les punchlines, (...) les petites phrases, (...) les postures" mais "trois jours avant le scrutin, ce n'est pas de ça dont les citoyens ont besoin", a-t-il affirmé. "La boussole, c'est le programme", l'objectif est d'"éclairer les citoyens".