Politique DOSSIER : Le « vivre-ensemble » : un enjeu électoral 2017

Présidentielle : des adolescents luttent contre l'abstention dans leur quartier de la Paillade à Montpellier

Par Romain Berchet, France Bleu Hérault et France Bleu jeudi 20 avril 2017 à 7:27 Mis à jour le jeudi 20 avril 2017 à 9:33

Âgés de 14 à 16 ans, ces adolescents luttent contre l'abstention dans leur quartier à Montpellier.
Âgés de 14 à 16 ans, ces adolescents luttent contre l'abstention dans leur quartier à Montpellier. © Radio France - Romain Berchet

Âgés de 14 à 16 ans, une quinzaine d'adolescents tractent dans leur quartier de la Paillade à Montpellier (Hérault) pour éviter un record d'abstention au premier tour de la présidentielle dimanche. Même s'ils n'ont pas encore le droit de vote, ils ont déjà un regard citoyen aiguisé sur la politique.

Ils ont entre 14 et 16 ans, habitent le quartier de la Paillade à Montpellier et refusent de voir la présidentielle se dérouler sous leurs yeux sans agir. Depuis mercredi, une quinzaine d'adolescents tractent pour mobiliser les potentiels abstentionnistes à quelques jours du premier tour.

"N'attends pas qu'il soit trop tard", c'est le message placardé sur les murs du quartier de la Paillade. Les affiches, les tracs, les adolescents veulent inciter les électeurs à se déplacer en nombre dimanche pour le premier tour de la présidentielle.

"C'est un privilège de voter", explique Mohammed. A 15 ans, ce jeune Montpelliérain argumente auprès des habitants de son quartier : "même si tu n'aimes pas la politique, il faut aller voter. Il faut penser aux habitants qui aimeraient voter mais qui ne peuvent pas".

"C'est un privilège de voter" - Mohammed

"Il faut voter", Mohammed a 15 ans

Des affiches sont collées à plusieurs endroits dans le quartier de la Paillade à Montpellier - Radio France
Des affiches sont collées à plusieurs endroits dans le quartier de la Paillade à Montpellier © Radio France - Romain Berchet

De futurs citoyens

Pendant une heure, les adolescents ont tenté de convaincre les habitants de la Paillade d'aller voter dimanche. "C'est notre rôle" explique Jassim. Du haut de ses 14 ans, il ne se laisse pas déstabiliser lorsqu'un homme l'interpelle "Quel est l'intérêt de voter ?". "Pour le quartier monsieur. Il faut valoriser l'image de la Paillade et pour ça il faut voter dimanche, même voter blanc" répond Jassim.

"Si c'est pas nous, qui le fera ?" - Jassim

Les jeunes de la Paillade mobilisés pour cette élection présidentielle seront à coup sûr de futurs citoyens engagés. "Pour ce scrutin, ils s'engagent de cette façon. Mais en 2020 pour les municipales ces jeunes seront en capacités de voter" prévient Aziz Khallouki, le président de l'association Générations Citoyens et solidaires.

"Ils doivent regarder les programmes aujourd'hui pour éviter les frustrations plus tard" - Aziz Khallouki

Aziz Khallouki, président de l'association "Générations solidaires et citoyennes"

Tous les moyens sont bons pour mobiliser les abstentionnistes à Montpellier - Radio France
Tous les moyens sont bons pour mobiliser les abstentionnistes à Montpellier © Radio France - Romain Berchet

Reportage auprès des jeunes de la Paillade à Montpellier

  - Aucun(e)
  • Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.