Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon crée la surprise en Alsace

-
Par , , France Bleu Alsace
Alsace, France

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise arrive en deuxième position à Strasbourg et Mulhouse. Il obtient de bons scores dans une région traditionnellement ancrée à droite.

Jean-Luc Mélenchon en meeting à Strasbourg le 15 février 2017.
Jean-Luc Mélenchon en meeting à Strasbourg le 15 février 2017. © Maxppp - Dominique GUTEKUNST

Jean-Luc Mélenchon n'a jamais réalisé d'aussi bons scores en Alsace. Le candidat de la France insoumise obtient 14.60% en Alsace. Il se hisse même en deuxième position à Strasbourg et Mulhouse, juste derrière Emmanuel Macron.

"Des électeurs de Mélenchon pourraient se reporter sur le FN"

"Son électorat est très composite, il a fait une campagne populiste, il justifie d'ailleurs l'emploi de ce terme. Un certain nombre d'électeurs tentés par une rupture avec le système mais ne voulant pas voter pour le FN se sont reportés sur Jean-Luc Mélenchon. On le voit dans les villes mais aussi phénomène important ds le péri-urbain et dans certaines communes alsaciennes, et à l'évidence ce n'est pas un vote de gauche", analyse Philippe Breton, politologue, fondateur de l'Observatoire de la vie politique en Alsace, l'Ovipal.

Le FN espère récupérer des votes au second tour. "Il ne faut pas comparer avec 2002. La mécanique du front républicain ne marche plus. Marine Le Pen peut en effet compter sur des reports de voix de Jean-Luc Mélenchon, de François Fillon, mais aussi de Nicolas Dupont-Aignan", poursuit Philippe Breton.

Retrouver l'interview en intégralité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess