Politique

Présidentielle : l'acheminement des professions de foi prend du retard en Loire-Atlantique

Par Jules de Kiss, France Bleu Loire Océan jeudi 20 avril 2017 à 19:13

Les professions de foi des candidats à l'élection présidentielle dans un centre de mise sous pli.
Les professions de foi des candidats à l'élection présidentielle dans un centre de mise sous pli. © Maxppp - Frederic Speich

L'acheminement des professions de foi des candidats à l'élection présidentielle a pris du retard en Loire Atlantique. Ces tracts officiels qui présentent les programmes, arriveront, pour certains, vendredi voire samedi dans les boites aux lettres.

Elles arriveront de justesse, vendredi, voire samedi. Les enveloppes marron et les professions de foi des candidats à l'élection présidentielle qu'elles contiennent sont livrées avec un peu de retard en Loire-Atlantique. Le prestataire, ASAP diffusion, installé au Pallet dans le vignoble nantais, a rencontré un problème technique ponctuel au pire des moments, juste avant la livraison de la commande.

1.006.000 enveloppes à distribuer dans le département

Les machines de mise sous pli automatique tout recemment livrées à l'entreprise se seraient avérées bien moins productives qu'annoncé par le fournisseur. Une procédure judiciaire est en cours pour l'établir. A quelques jours du premier tour, l'entreprise a donc pris du retard pour traiter le million d'enveloppes qui doit être distribué dans le département. Des dizaines de milliers devaient encore être mises sous pli à l'approche de la date butoir du 19 avril.

La préfecture de Loire-Atlantique a alors sonné le branle-bas de combat, main dans la main avec ASAP diffusion. Des embauches supplémentaires ont eu lieu et des agents de la préfecture sont allés prêter main forte aux salariés de l'entreprise.

Les services de l'Etat assurent que cette mobilisation "a permis de tenir l'objectif d'une mise à disposition à La Poste des derniers plis mercredi 19 avril au soir afin de permettre l'acheminement avant l'élection à tous les électeurs du département". Selon nos informations, La Poste de Nantes a reçu les premières enveloppes le 18 avril et non le 13 comme prévu initialement, ce qui explique les retards.

D'autres contrats avec d'autres préfectures

Le problème technique rencontré par ASAP diffusion pourrait avoir des conséquences pour l'entreprise. Elle avait noué des contrats avec les préfectures de la Sarthe et de l'Ille-et-Vilaine. Cette dernière, moins proche géographiquement de l'entreprise que la préfecture de la Loire-Atlantique a assuré seule la mise sous pli de la plupart des enveloppes attendues.

Le communiqué de la préfecture d'Ille-et-Vilaine qui comme celle de Loire-Atlantique a dû prendre des mesures exceptionnelles pour assurer l'acheminement des professions de foi - Radio France
Le communiqué de la préfecture d'Ille-et-Vilaine qui comme celle de Loire-Atlantique a dû prendre des mesures exceptionnelles pour assurer l'acheminement des professions de foi © Radio France - Préfecture d'Ille-et-Vilaine

Le marché public d'une valeur de 935.000 €, décroché après appel d'offre valable pour la présidentielle et les législative, pourrait donc être rompu. "Pas livré, pas payé", souffle-t-on à la préfecture à Rennes qui compte mettre sous pli elle-même les enveloppes pour le second tour. Pour les législatives, elle devrait se tourner vers un autre prestataire. La préfecture de Loire-Atlantique devrait elle continuer à faire confiance à ASAP diffusion. La société assure que les éventuels préjudices dans cette affaire ne la mette pas en péril financièrement et qu'elle a les moyen d'assurer l'ensemble de ses commandes.