Politique

Présidentielle | "L'attentat sur les Champs Elysées peut changer la donne" selon Ronan Doaré politologue

Par Justine Sauvage, France Bleu Armorique vendredi 21 avril 2017 à 11:17

Illustration élections
Illustration élections - Maxppp

Alors que la France a été frappé par un nouvel attentat jeudi soir sur les Champs Elysées, des questions se posent quant aux répercussions sur le premier tour de la présidentielle dimanche.

La campagne présidentielle qui touche à sa fin, a été jeudi soir complètement chamboulée par ce nouvel attentat qui a frappé la France à Paris sur les Champs Elysées. François Hollande a immédiatement annulé sa venue ce vendredi en Bretagne pour tenir vendredi matin un conseil de sécurité afin d'évoquer cet attentat mais aussi la fin de la campagne présidentielle car le premier tour a lieu ce dimanche.

"Cet attentat peut avoir deux impacts", selon Ronan Doaré, maître de conférence en droit public à Rennes 2. "Sur la participation d'abord, est-ce qu'on va voter sous la peur? Est-ce que certains vont renoncer aller voter? C'est possible. Deuxièmement cela peut influencer le choix des électeurs, le faire changer".

"Une campagne atypique" Ronan Doaré maître de conférence en droit public à Rennes 2

Jusqu'au bout en tout cas cette campagne présidentielle 2017 aura été atypique reconnait Ronan Doaré "mais cela avait déjà été le cas en 1969 ou encore en 2002. Mais c'est vrai que cette fois il y a quatre candidats dans un mouchoir de poche donc potentiellement six combinaisons possibles au second tour". Et le suspense sera encore plus long dimanche soir puisque les bureaux de vote ferment à 19h au lieu de 18h voire même à 20h dans les grandes villes.