Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle: l'Europe déclare sa flamme à Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu

Ce premier tour de l'élection présidentielle était suivi de très près par nos partenaires européens, pour qui ce n'est pas seulement l'avenir de la France, mais de toute l'Union qui est en jeu. Beaucoup ont réagi avant même l'annonce des résultats définitifs, et quasiment tous dans le même sens.

Emmanuel Macron, favori des dirigeants Européens
Emmanuel Macron, favori des dirigeants Européens © Maxppp - Vincent Isore

C'est de Berlin et même d'Amman que sont venues les premières réactions hier soir à ce premier tour de la présidentielle, d'abord du chef de la diplomatie allemande, le social démocrate Sigmar Gabriel, en déplacement en Jordanie, qui s'est avancé en ces termes: "Je suis heureux qu'Emmanuel Macron devienne le prochain président français; je suis sûr qu'il va balayer l'extrême droite, le populisme de droite, les anti-européens". L'ancien chef du SPD avait déjà soutenu de manière inhabituelle le candidat d'En marche pendant la campagne, le présentant comme "le seul candidat avec une vision claire pour l'Europe".

Officiellement les sociaux-démocrates soutenaient Benoît Hamon

Leur nouveau chef Martin Schulz lui avait personnellement apporté son soutien, mais en réalité les cadres du SPD pariaient sur Macron, plus proche politiquement et économiquement. Hier soir l'ancien président du Parlement européen a félicité l'ancien ministre de l'Economie, et appelé sur Twitter les Français à voter "pour que la nationaliste ne devienne pas présidente". Le porte-parole de la chancelière conservatrice Angela Merkel et les élus de son parti l'Union chrétienne démocrate ont eux aussi salué le score d'Emmanuel Macron, lui souhaitant bonne chance pour le second tour.

Félicitations du président de la Commission Jean-Claude Juncker

Même chose pour le président de la Commission européenne qui lui a souhaité, non pas bonne chance mais "bon courage". Le Premier ministre belge Charles Michel félicite Emmanuel Macron pour son « projet européen optimiste et tourné vers l’avenir ». Elio Di Rupo, président du PS belge, appelle tous les Français démocrates à voter contre l’extrême droite: "Il en va de l’avenir de la France et de l’Europe, et donc aussi du nôtre ». Les socialistes européens appellent à faire barrage au Front National. Les Verts au Parlement européen soutiennent Emmanuel Macron, mais l'appellent à revoir ses ambitions en matière de justice sociale". Seul l'europhobe britannique Nigel Farage ironisait hier soir sur la "vacuité de son discours". Quant à Marine Le Pen, elle a reçu les félicitations de son coéquipier au Parlement européen Geert Wilders, chef de file du Parti néerlandais pour la Liberté, co-président du groupe Europe des Nations et des Libertés, pour qui ce premier tour est un « jour de fête pour tous les patriotes en Europe».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess