Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle : l'évolution du vote au 1er tour en Occitanie depuis 2002

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon, France Bleu Occitanie
Occitanie, France

Premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 23 avril 2017 : le Front national arrive en tête pour la première fois en Occitanie. Retour sur l’évolution du vote lors des premiers tours de la présidentielle dans la région depuis 2002.

Évolution du vote au premier tour de la présidentielle en Occitanie depuis 2002.
Évolution du vote au premier tour de la présidentielle en Occitanie depuis 2002. © Maxppp -

Onze candidats se sont présentés au premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 23 avril 2017. Et près de 47 millions de Français, inscrits sur les listes étaient appelés à voter. Un éclairage sur l'évolution du vote au premier tour en Occitanie. C'est la première élection nationale dans cette nouvelle région.

En Occitanie, afin de pouvoir comparer les résultats de 2017 à ceux des précédentes présidentielles, les voix en Languedoc-Roussillon ont été ajoutées à celles de Midi-Pyrénées, puis ramenées en pourcentages des votes exprimés. Les candidats (différents suivants les élections) ont également été regroupés par couleurs politiques : extrême gauche, gauche, verts, centre, droite, extrême droite.

Effondrement de la gauche et nouveau record pour l’extrême droite

En Occitanie, la gauche a atteint son plus haut score en 2012 (année de l’élection de François Hollande) avec 30% des voix au premier tour. C’était une évolution croissante après 20% en 2002, puis 29% en 2012. En 2017, c’est un revirement total : la gauche s’effondre et Benoît Hamon n’atteint que 6,52% des voix. En revanche, le centre s’envole à 24,60% avec la candidature d’Emmanuel Macron.

À 21% des suffrages en 2002, le vote en faveur de l’extrême droite avait diminué de moitié en 2012 avant d’atteindre un score de 20% en 2012. Cette année 2017 marque un nouveau record pour l’extrême droite avec 22,98% pour Marine Le Pen.

Par rapport à la moyenne nationale, les votes extrême droite et extrême gauche sont plus importants en Occitanie, région traditionnellement à gauche où le Front national a réussi à implanter un fort ancrage local.

Une participation maximale en 2007

L’Occitanie connaît une forte augmentation de la participation entre 2002 et 2007 avec presque 87% l’année où Nicolas Sarkozy est élu. En 2012, le nombre de votants est à la baisse à 83,51%, il diminue encore en 2017 à 81,06%, tout en restant au-dessus de la moyenne nationale (77,77% en 2017).

En 2002, la participation est la plus faible et c’est aussi cette année-là que le vote blanc ou nul est le plus élevé. Et c’est la première fois que le Front national est présent au second tour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess