Politique DOSSIER : Travail / Emploi : un enjeu électoral 2017

Présidentielle : la fédération des travaux publics du Limousin interpelle les candidats sur 41 projets

Par Nathalie Col, France Bleu Limousin jeudi 23 février 2017 à 15:06

La fédération des travaux publiques du Limousin a identifié 41 chantiers prioritaires pour améliorer et développer les infrastructures sur le territoire (photo d'illustration)
La fédération des travaux publiques du Limousin a identifié 41 chantiers prioritaires pour améliorer et développer les infrastructures sur le territoire (photo d'illustration) © Maxppp - Christian Watier

Le secteur des travaux publics interpelle les principaux candidats à la présidentielle, afin qu'ils s'expriment sur les infrastructures et les grands projets d'avenir. 1.000 projets sont mis en avant par la fédération nationale, dont 41 en Limousin, alliant des enjeux de développement et d'emploi.

Les cinq principaux candidats à la présidentielle ont été invités à un grand oral ce jeudi à Paris, à l'initiative de la filière Travaux Publics. Les acteurs du secteur demandent à François Fillon, Benoit Hamon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen de s'exprimer sur les infrastructures et les grands projets d'avenir. Pour les aider à se positionner, la Fédération nationale des travaux publics a identifié 1.000 projets d’infrastructures pour réinvestir en France et préparer son avenir.

41 projets défendus en Limousin

Parmi les dossiers mis en avant, il y en a 36 en Haute-Vienne, 13 en Corrèze et 5 dans la Creuse. Evidemment, certains sortent particulièrement du lot selon Pierre Massy, président de la fédération régionale des travaux publics en Limousin : "le désenclavement ferroviaire, via la fameuse LGV Limoges-Poitiers et le désenclavement routier vers l'ouest, avec l'aménagement de la nationale 147 en 4 voies, en autoroute" pour relier la Haute-Vienne à Poitiers.

Tout le monde sait qu'il y a des économies à faire, mais il y a des bonnes et des mauvaises dépenses publiques. Nous considérons que les investissements dans les infrastructures profitent à tous et sont importants et nécessaires - Pierre Massy

Le président de la fédération régionale des travaux publics en Limousin a fait le déplacement à Paris pour entendre les propositions des candidats. Conscient qu'ils ne s'engageront pas sur des projets précis durant la campagne présidentielle, Pierre Massy espère néanmoins que le forum organisé ce jeudi va les convaincre de relancer l'investissement. "Depuis la crise de 2008 et même avant, nous n'avons plus de grands projets en France et aujourd'hui nos infrastructures s'usent" explique-t-il. Pour lui il faut donc investir, pour maintenir et entretenir ces infrastructures, mais aussi les moderniser et en construire d'autres.

Des grands chantiers vecteurs d'emploi

Pour les acteurs du secteur, au-delà de l'enjeu de développement des territoires, les grands chantiers sont aussi synonymes d'emploi. Les 1.000 projets mis en avant par la fédération nationale des travaux publics représentent un montant de 90 milliards d'euros d'investissements à l'horizon 2025. Cela équivaut à 100.000 emplois en moyenne par an, dans la filière.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.