Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle : la Marne et les Ardennes placent le FN en tête

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Contrairement au reste du pays qui a mis Emmanuel Macron et son mouvement "En Marche !" en tête du premier tour de l' élection présidentielle, les départements de la Marne et des Ardennes ont joué la carte du FN qui affiche une insolente progression depuis 2012.

Marine Le Pen en tête du premier tour de la Présidentielle dans la Marne et les Ardennes.
Marine Le Pen en tête du premier tour de la Présidentielle dans la Marne et les Ardennes. © Radio France - Eric Turpin

Il y a toutes ces villes qui ont voté en premier pour Marine le Pen : Charleville-Mézières (24,38%), Rethel (32,17) Vouziers (31%), Vitry-le-François (33,83) , Châlons-en-Champagne (24,58) ou encore Ay en Champagne (29,42). Pour ce premier tour de l'élection présidentielle, Marine le Pen gagne six points dans la Marne depuis 2012 et près de huit points dans les Ardennes. Une insolente progression du Front National dans deux départements qui étaient traditionnellement ancrés à gauche pour les Ardennes, à droite pour la Marne. François Fillon le candidat déchu LR résiste tout de même puisque le département de la Marne le porte en deuxième position.

Pour rechercher un résultat :

A Reims, l'exception marnaise : c'est Emmanuel Macron qui arrive en tête des suffrages. Il obtient 24, 35% des voix.Devant Marine le Pen qui émarge à 21,90 et Jean-Luc Mélenchon qui prend 20,30 % des suffrages. Le candidat LR François Fillon est à la peine avec 18,98 % des suffrages.

Dès dimanche soir et l' annonce des résultats, les maires LR de Reims Arnaud Robinet, de Châlons-en-Champagne Benoist Apparu, le maire d' Epernay Franck Leroy pour ne citer qu'eux, ont appelé les électeurs à faire barrage au FN et voter pour Emmanuel Macron.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess