Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Une "révolution" mais "pas d'état de grâce" : l'élection d'Emmanuel Macron vue par la presse

lundi 8 mai 2017 à 7:15 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

La victoire d'Emmanuel Macron à la Présidentielle figure à la une de tous les quotidiens français lundi, mais aussi de certains journaux étrangers. La presse souligne une victoire "large et fragile", et le caractère inédit de l'élection d'un président de 39 ans, hors des partis traditionnels.

La une de Libération ce lundi 7 mai.
La une de Libération ce lundi 7 mai. - Capture d'écran Twitter

La presse de ce lundi se montre à la fois soulagée, admirative et exigeante au lendemain de la victoire présidentielle, "large et fragile" à la fois, d'Emmanuel Macron.

"Bien joué" pour Libé, "La victoire en marchant" pour Le Figaro

Libération ne cache pas non plus sa satisfaction en saluant la victoire de l'ancien ministre de l'Economie d'un "Bien joué". A l'opposé du portrait de Une du nouveau président, la quatrième de couverture est barrée d'un "Bien fait" adressé à Marine Le Pen. "Dans l'ultime bataille, la République l'emporte. Ebranlée, fissurée, bousculée par un parti de l'intolérance qui a réuni jusqu'à 42% des intentions de vote durant la campagne, la France vient de signifier aux xénophobes - même s'ils restent forts, menaçants, actifs - qu'elle ne voulait pas d'eux", écrit avec soulagement Laurent Joffrin, le directeur de Libé. Plus sobre, Le Figaro évoque "La victoire en marchant" du nouveau locataire de l'Elysée. Dans son éditorial, Alexis Brézet nuance fortement l'ampleur du succès de M. Macron. "Ne nous y trompons pas: la France de Macron, cette France positive, dynamique, réformatrice, ouverte à l'Europe comme au vent du large existe bel et bien - et c'est heureux. Mais elle ne représente qu'un quart des Français. Deux autres quarts (les lepénistes et les mélenchonistes auxquels on pourrait ajouter les partisans de Hamon) sont radicalement hostiles aux valeurs qu'elle incarne."

"La France qui ose" pour les Echos

Le quotidien économique Les Echos salue "La France qui ose". "Il y a longtemps que l'on n'avait pas accolé ces deux mots. La France sourit. Avec Emmanuel Macron, élu très largement ce dimanche à 65,9 %des voix, la France grondeuse a conjuré la fatalité populiste qui semblait gagner le monde occidental. Macron, ou l'anti-Trump", se félicite Cécile Cornudet dans le quotidien économique. "Quoi qu'il arrive, Emmanuel Macron ne devra jamais oublier qu'il a été à la fois très bien et très mal élu", insiste Guillaume Goubert dans La Croix.

"Pas d'état de grâce" pour L'Humanité

Il n'y aura pas d'état de grâce si l'on en croit L'Humanité, qui assure qu'"un nouveau combat commence" contre un président élu "sans adhésion". _Dans L'Opinion, Nicolas Beytout estime a contrario que le _"premier défi" du nouveau président "sera donc de profiter de cet élan acquis dans les urnes (...) pour se construire de vraies fondations parlementaires et se doter d'une base partisane solide".

Pour les journaux étrangers, la France échappe au populisme

De nombreux journaux étrangers font également leur une sur l'élection d'Emmanuel Macron. les journaux britanniques soulignent que la France ne cède pas au populisme, par opposition au Brexit, mais reste divisée.

Jeux de mots "en français dans le texte" pour la presse étrangère

Certains journaux étrangers ont choisi des titres en français pour résumer ce que représente la victoire d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, à savoir un soulagement pour le quotidien espagnol La Razon qui affiche trois mots sur sa Une : "Merci la France !". Même sentiment pour le journal allemand Die Tageszeitung, qui proposait ce lundi matin à ses lecteurs deux Unes, et pour celle consacrée à l'élection présidentielle française, le titre "Ouf !"?.

Emmanuel Macron fait également la une du Financial Times.

Le New York Times met également le nouveau président français à la une de son site internet.

La presse étrangère n'a pas lésiné sur les jeux de mots et les références pour mettre à la Une les résultats du second tour de l'élection présidentielle française. Ainsi, estimant qu'Emmanuel Macron avait remporté une "victoire écrasante" sur sa rivale Marine Le Pen, le quotidien britannique gratuit Metro a décidé de surnommer le huitième président de la Ve République "Le Big Mac".

Le choix d'Emmanuel Macron de célébrer sa victoire sur l'esplanade du musée du Louvre a inspiré le quotidien Il Tempo. Le journal italien a choisi de représenter en Une le vainqueur de l'élection présidentielle sous les traits de la Joconde, le plus célèbre des tableaux exposés au musée parisien.