Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle : le PS de Dordogne appelle à voter Macron comme François Hollande

-
Par France Bleu Périgord
Dordogne, France

24 heures après les premiers résultats, François Hollande appelle à voter Emmanuel Macron. Le parti socialiste de Dordogne le suit à 100% et appelle aussi à soutenir le candidat d'En Marche. En face, le Front national 24 va "durcir le ton"

François Hollande appelle à voter Emmanuel Macron
François Hollande appelle à voter Emmanuel Macron © Radio France

"La République avant tout." Malgré les différents entre Emmanuel Macron et le parti socialiste, Olivier Chabreyrou, le patron du PS en Dordogne suit le choix du président de la République. François Hollande a appelé à voter Emmanuel Macron pour battre le Front national qui "fait une nouvelle fois courir un risque à la France." Le Parti socialiste local appelle lui aussi à soutenir le candidat d'En marche !

"J'ai voté Benoit Hamon hier, je voterai Emmanuel Macron au second tour. C'est la République qui passe avant tout." - Olivier Chabreyrou, patron du PS en Dordogne.

►► LIRE AUSSI : EN DIRECT - Présidentielle : François Hollande votera pour Emmanuel Macron au second tour

"On ne transige pas avec la République, explique Olivier Chabreyrou, secrétaire départemental du PS. Nous devons faire barrage au Front national." Le Front national local qui lui n'est pas surpris par cette annonce. "Ça va nous amener à durcir le ton face à ce mondialiste, réagit Jean Gratade, secrétaire adjoint du FN 24, ce fils caché d'Hollande est plus occupé par les intérêts des autres que par le notre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess