Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Présidentielle : les demandes de procurations augmentent chaque semaine en Drôme et en Ardèche

mercredi 29 mars 2017 à 6:22 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche

Ne traînez pas pour faire votre procuration pour l'élection présidentielle. Dans les commissariats de Drôme et d'Ardèche, les policiers traitent de plus en plus de demandes chaque semaine.

Au commissariat de Valence, les policiers traitent en ce moment 50 demandes de procuration par jour.
Au commissariat de Valence, les policiers traitent en ce moment 50 demandes de procuration par jour. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Le premier tour de la présidentielle approche, c'est le 23 avril, dans moins d'un mois. Et si ne pouvez pas voter ce jour là, il est encore temps de faire une procuration à la gendarmerie, au tribunal d'instance ou aux commissariats. Dans ceux de Drôme et d'Ardèche, les demandes sont de plus en plus nombreuses. Le conseil, c'est donc de s'y prendre le plus tôt possible.

L'élection présidentielle est celle où il y a le plus de procuration. Le commissariat de Valence (Drôme) en a enregistré près de 4 000 en 2012. Et en ce moment, le rythme s'accélère. A Valence, les policiers traitaient une vingtaine de procuration par jour la semaine dernière. Cette semaine, c'est 50.

Cela prend du temps. Les agents doivent accueillir les électeurs qui ne pourront pas voter, leur donner le formulaire, contrôler qu'il est bien rempli, avant de le signer et d'en envoyer une partie au mandaté. C'est la personne qui votera à leur place.

Pour faire face au rush de la dernière semaine, des renforts sont prévus. A Aubenas, Privas et Guilherand-Granges (Ardèche), un réserviste ne s'occupera que des procurations. Pour gagner du temps, le mieux c'est encore de remplir le formulaire sur le site internet service-public.fr. Il faut le télécharger et le compléter. Mais une fois imprimé, il faut quand même l'apporter au commissariat pour le faire signer.

Quatre choses à retenir sur le vote par procuration