Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Primaire à droite en vue sur le canton de Nîmes 1 aux élections départementales

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les Républicains ont présenté ce vendredi leurs candidats aux prochaines élections départementales sur les quatre cantons de Nîmes.

Les quatre binômes de candidats sur Nîmes autour du maire Jean-Paul Fournier et du président de l'agglo Franck Proust
Les quatre binômes de candidats sur Nîmes autour du maire Jean-Paul Fournier et du président de l'agglo Franck Proust © Radio France - Hervé Sallafranque

Les Républicains ont présenté ce vendredi leurs candidats aux prochaines élections départementales sur les quatre cantons de Nîmes. Et l'un des ces cantons, celui de Nîmes 1, attire particulièrement l'attention. C'est le seul où la droite partira divisée. Le premier adjoint au maire de Nîmes, Julien Plantier et sa binôme, l'adjointe à la culture Sophie Roulle, vont défier le sortant UDI Thierry Procida qui avait été élu il y a six ans grâce à un accord entre les deux partis. Mais l'entente a volé en éclats pendant la dernière campagne des municipales et cette fois pas question de renouveler cet accord.

Le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, qui était présent pour la présentation des candidats, a sérieusement taclé Thierry Procida : "Il ne pouvait pas y avoir d'accord dans la mesure ou, pendant la campagne municipale, j'avais fait des propositions à monsieur Procida. Il n'a pas voulu les prendre et il est allé avec Yvan Lachaud. Il m'a sali pendant toute la campagne et je ne vais pas aujourd'hui lui donner un blanc-seing. Je ne veux plus entendre parler de ce type (sic)".  Ambiance.

Mis à part le très observé Nîmes 1, les autres candidats Les Républicains sont les suivants : le binôme Marc Taulelle - Carole Solana part sur Nîmes 2,  le ticket Laurent Burgoa - Claude de Girardi est en lice sur Nîmes 3, enfin le tandem Richard Tibérino - Véronique Gardeur-Bancel s'aligne sur Nîmes 4. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess