Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Primaire de la droite : Alain Juppé amer avant d'aller voter, dénonce une campagne "dégueulasse"

dimanche 27 novembre 2016 à 12:16 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde et France Bleu

Alain Juppé est apparu très amer ce dimanche matin à Bordeaux avant de glisser le bulletin dans l'urne. Il a dénoncé une campagne "dégueulasse", pleine de "calomnies" à son encontre.

Alain Juppé a voté ce dimanche matin à Bordeaux
Alain Juppé a voté ce dimanche matin à Bordeaux © Maxppp -

Bordeaux, France

Une sortie plutôt inhabituelle ce dimanche matin face aux journalistes. Alain Juppé est arrivé à 10 heures au bureau de vote de la Chartreuse Saint-André, quartier Caudéran à Bordeaux, pour glisser son bulletin dans l'urne... Et n'a pas hésité à dénoncer une campagne "dégueulasse" : "Ça m'a fait tant de mal. J'ai été l'objet de calomnies sans que personne ne dise rien" a-t-il ajouté, en faisant référence à une tribune dans le journal Sud-Ouest qui dénonce ces propos. Sur les réseaux sociaux, des internautes lui ont prêté une complicité avec l'islamisme et l'ont accusé d'antisémitisme.

Ça me fait chaud au coeur de voir enfin dénoncée cette campagne dégueulasse qui m'a fait tant de mal

— Alain Juppé

"On l'a trouvé fatigué"

Alain Juppé s'est ensuite rendu dans le bureau de vote. Il a fait la queue comme tout le monde, a discuté avec des électeurs, attendant patiemment son tour derrière une dame qui l'encourage. Puis le maire de Bordeaux s'est rapidement faufilé dans sa voiture avec son épouse. Pierre-Jacques et Muriel l'ont trouvé fatigué : "Isabelle Juppé aussi. Ce sont des campagnes assez fatiguantes, et en plus le résultat des élections ne s'annoncent pas forcément euphoriques pour lui semble-t-il".

Alain Juppé doit arriver à Paris dans l'après-midi pour rejoindre son QG. C'est une longue journée qui s'annonce pour le candidat, avant les résultats de ce soir.