Politique

Primaire de la droite : onze candidatures ont été déposées

Par Raphaël Godet, France Bleu lundi 5 septembre 2016 à 17:41 Mis à jour le vendredi 9 septembre 2016 à 18:57

Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon ce week-end à la Baule, lors de l'Université d'été des Républicains.
Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon ce week-end à la Baule, lors de l'Université d'été des Républicains. © Maxppp - WOSTOK PRESS

La Haute Autorité pour la primaire de la droite a enregistré onze candidatures ce vendredi soir, à la clôture du dépôt. Il y a une seule femme, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Terminée, la course aux parrainages. Les candidats à la primaire de la droite avaient jusqu'à ce vendredi soir (18 heures) pour déposer les signatures nécessaires auprès de la haute autorité du parti Les Républicains. Chacun devait avoir réuni les signatures de 250 élus (dont 20 parlementaires) et celles de 2500 adhérents du parti. La haute autorité indique avoir reçu onze dossiers :

  • Sept candidatures du parti Les Républicains
  • Une candidature du Parti chrétien-démocrate
  • Trois candidatures au titre d'autres partis (sans plus de précisions pour l'instant) 

Liste définitive le 21 septembre

C'est maintenant à la haute autorité de valider la liste définitive des candidats qui pourront concourir à la primaire les 20 et 27 novembre prochains. Cette liste sera connue le 21 septembre.

  - Aucun(e)

  • Jean-François Copé (Les Républicains)
  • François Fillon (Les Républicains)
  • Alain Juppé (Les Républicains)
  • Nathalie Kosciusko-Morizet (Les Républicains)
  • Bruno Le Maire (Les Républicains)
  • Hervé Mariton (Les Républicains)
  • Jean-Frédéric Poisson (Président du Parti chrétien-démocrate), lui était qualifié d’office en tant que représentant d’un parti associé à la primaire
  • Nicolas Sarkozy (Les Républicains)

  - Aucun(e)

  • Geoffroy Didier (Les Républicains)
  • Henri Guaino (Les Républicains)
  • Frédéric Lefebvre (Les Républicains)
  • Nadine Morano (Les Républicains)
  • Jacques Myard (Les Républicains)

Mais certains de ces candidats, qui ne sont pas parvenus à rassembler les parrainages à temps, n'abandonnent pas pour autant. Henri Guaino a déjà fait savoir qu’il se présenterait directement à la présidentielle de 2017, sans passer par la case primaire.

LIRE AUSSI - Retrouvez ici le mode d'emploi exact de la primaire, une compétition inédite à droite.

  - Aucun(e)

Partager sur :