Politique

Primaire de la droite et du centre : le choix des élus lorrains

Par Mathieu Barbier, France Bleu Sud Lorraine vendredi 14 octobre 2016 à 10:31

Laurent Hénart, maire centriste de Nancy, soutient Alain Juppé.
Laurent Hénart, maire centriste de Nancy, soutient Alain Juppé. © Maxppp - Alexandre Marchi

Les élus de la droite et du centre en Lorraine se sont tous positionnés dans le cadre de la primaire. Et coïncidence ou pas, le favori des sondages, Alain Juppé récolte le plus grand nombre de soutiens. Nicolas Sarkozy ne rallie pas autant que son camp l'espérait. Décryptage.

Le favori des sondeurs est aussi celui de vos élus. A Nancy, Laurent Hénart, patron du Parti radical et André Rossinot, président d'honneur, voteront pour Alain Juppé. Ce sera aussi le cas du maire de Laxou, Laurent Garcia, et du sénateur nancéien Jean François Husson. Autre soutien de poids pour l'ancien premier ministre, le patron des Républicains en Meurthe-et-Moselle Jacques Lamblin.

Le sénateur Jean-François Husson - Maxppp
Le sénateur Jean-François Husson © Maxppp - maxppp

Nicolas Sarkozy lui peut compter sur le soutien clair de Valérie Debord, sur celui, sans doute, de Nadine Morano. L'élue touloise se positionnera peut être dans l'entre-deux-tours et vu son peu de considération pour Alain Juppé, son choix parait évident. Dans les Vosges, ce n'est ni Juppé ni Sarkozy. Le député de la Déodatie, Gérard Cherpion, a donné son parrainage à Jean François Copé. Le maire d'Epinal, Michel Heinrich, soutient lui, et depuis longtemps, la candidature de François Fillon. C'est aussi le cas du sénateur meusien Gérard Longuet.

Juppé, Sarkozy, Fillon : nos élus ne font pas dans l’originalité, excepté le maire de Villers-les-Nancy . François Werner s'est engagé aux côtés de Bruno Le Maire.

Une centaine de bureaux de vote en Meurthe-et-Moselle, 64 dans les Vosges

Si vous comptez voter à la primaire de la droite et du centre, il vous sera difficile de passer à côté des bureaux de vote. Il y en a 64 disséminés dans les Vosges. Un peu plus d'une centaine en Meurthe-et-Moselle, répartis au total sur plus d'une centaine de communes. Certaines n'ont qu'un bureau de vote, d'autres beaucoup plus. Le record est pour Nancy avec treize bureaux. Trois à Vandoeuvre, Saint-Dié et Pont-à-Mousson. Il y en aura cinq à Epinal, mais vous en trouverez aussi à Arches, Deyvillers, Seichamps, Pulnoy, Pompey, entre autres.

Pour voter, il faudra, outre être inscrit sur les listes électorales, verser deux euros par tour de scrutin et signer une charte précisant que vous partagez les valeurs de la droite et du centre. Pas sûr que cet obstacle soit insurmontable pour des électeurs de gauche soucieux de privilégier tel ou tel candidat du camp adverse. Attention les procurations sont interdites. Les votes électroniques aussi. Mais vous pouvez voter à l'un des deux tours seulement.

Le premier tour est programmé dimanche 20 novembre. Le second tour aura une semaine plus tard, avec les deux candidats arrivés en tête au premier.

Partager sur :