Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Primaire de la droite : une participation en hausse de 4,5% par rapport au premier tour, à 17h

dimanche 27 novembre 2016 à 13:04 - Mis à jour le dimanche 27 novembre 2016 à 18:27 Par Aymeric Robert, France Bleu

A 17h, la participation à la primaire à la droite était en hausse ce dimanche par rapport au premier tour, a déclaré le président de la commission d'organisation Thierry Solère.

Primaire de la droite à Montluçon. (photo d'illustration)
Primaire de la droite à Montluçon. (photo d'illustration) © Maxppp - Florian Salesse

La participation à la primaire de la droite était, à 17H00, en hausse de 4,5% au second tour par rapport au premier, a déclaré dimanche le président LR de la commission d'organisation, Thierry Solère. Selon des chiffres portant sur 78% des bureaux, M. Solère a indiqué que 2,926 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes, contre 2,806 millions à la même heure dimanche dernier, soit une augmentation de 120.000 votants.

Les premiers résultats, régulièrement actualisés, devraient être publiés à partir de 20h30 par la Haute autorité chargée de veiller au bon déroulement de cette compétition, inédite à droite.

  - Visactu
© Visactu -

A LIRE - Primaire de la droite : Alain Juppé amer avant d'aller voter, dénonce une campagne "dégueulasse"

A LIRE - Primaire de la droite : Alain Juppé peut-il encore gagner ?

A VOIR - VIDÉO - Primaire de la droite : le mode d'emploi du vote

A COMPARER - Fillon / Juppé : quel programme pour quel candidat ?