Politique

Primaire de la gauche : Benoît Hamon en tête dans les Bouches-du-Rhône

Par Violette Artaud, France Bleu Provence lundi 23 janvier 2017 à 2:08

Primaire de la gauche 2017.
Primaire de la gauche 2017. © Maxppp -

Dans les Bouches-du-Rhône Benoît Hamon arrive en tête de ce scrutin du premier tour de la primaire de la gauche, suivi de Manuel Valls. Dans le Var, c'est Manuel Valls qui devance Benoît Hamon.

Benoît Hamon a créé la surprise dans les Bouches-du-Rhône. À la fédération du Parti socialiste du département, les militants ont pris conscience du résultat au fur et à mesure du dépouillement. Une surprise qui en a ravi plus d'un.

"Ce résultat m'enchante, je n'étais pas sûre de ce que ce scrutin allait donner, mais je suis contente" raconte Françoise, en charge d'un bureau de vote dans le premier arrondissement de Marseille. "Marseille est certes une terre de droite, mais c'est aussi une ville atypique. Ces habitants peuvent parfois surprendre" poursuit-elle.

"Il a montré à Marseille qu'il était largement en tête." Benoît Payan, soutien de Benoît Hamon

Pour Benoît Payan, élu à la tête du groupe socialiste au conseil municipal de Marseille et soutient de Benoît Hamon, ce résultat est plus que satisfaisant. "Il a montré à Marseille qu'il était largement en tête. Et cela va bien au delà du Parti socialiste. Des écologistes, des gens très à gauche, des socio-démocrates, des progressistes, sont venu voter à Marseille, pour dire que Benoît Hamon pouvait rassembler la gauche".

Un duel Valls - Hamon dans beaucoup de communes

Si dans les Bouches-du-Rhône Benoît Hamon arrive en tête de ce scrutin, l'ancien ministre de l'éducation est cependant devancé dans certaines communes. Comme à Marignane où Manuel Valls sort premier de ce premier tour.

À Plan-de-Cuques, les deux candidats font pratiquement jeu égal. Ex-aequo aussi à Aix-en-provence. À la Roque d'Antéron en revanche, Benoît Hamon remporte 55% des votes. Il est également en tête à Lambesc.

Dans le Var, Manuel Valls prend l'avantage avec 35% des votes. 32 % pour Benoît Hamon. 15 000 votants ont été comptabilisés dans ce département. En 2011, ils étaient 32 000.