Politique

Primaire de la gauche : Benoît Hamon vainqueur dans le Loiret

Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans lundi 30 janvier 2017 à 1:17

Benoît Hamon a remporté la primaire de la gauche.
Benoît Hamon a remporté la primaire de la gauche. © Maxppp - -

Comme au niveau national, Benoît Hamon arrive en tête dans le Loiret.

Benoît Hamon représentera le PS et ses alliés à l'élection présidentielle en avril prochain. Il est arrivé en tête du second tour de la primaire de la gauche hier, avec 58,72% des voix, contre 41,28% pour Manuel Valls. Benoît Hamon devance également l'ancien Premier ministre dans le Loiret avec 56,50% (contre 43,50% pour Manuel Valls), on compte également 285 bulletins blancs et nuls. Un scrutin marqué par une hausse de la participation au second tour. Ce dimanche, au niveau départemental, 18.225 personnes sont allées voter (14.840 au premier tour).

Cette primaire est donc une victoire pour l'aile gauche du PS et les frondeurs. Baptiste Chapuis, soutien de Benoît Hamon et ancien conseiller municipal à Orléans, se félicite de l'orientation choisie par les électeurs. "Je pense qu'on avait besoin d'une gauche décomplexée, qui assume d'être de gauche", explique-t-il.

J'ai une pensée pour ceux qui ont fait campagne pour Manuel Valls. Il faut digérer, ça va être compliqué pendant quelques jours. Mais il faut travailler ensemble, sinon, on n'y arrivera pas." - Baptiste Chapuis

Du côté des pro-Manuel Valls, on refuse de parler d'échec du quinquennat. Pour Yann Chaillou, coordinateur régional des jeunes socialistes, Benoît Hamon va devoir tendre la main au reste du parti.

Il n'y a pas eu un vote pour la gauche mais un vote anti-quinquennat et ça me déçoit. Je ne sais pas si j'arriverais à m'investir autant pour Benoît Hamon. J'attends des gestes de sa part. C'est sa mission de créer le rassemblement" - Yann Chaillou

Les soutiens de Benoît Hamon ont le sourire. - Radio France
Les soutiens de Benoît Hamon ont le sourire. © Radio France - Etienne Escuer

Déception pour de nombreux élus loirétains

Dans le Loiret comme au niveau national, les élus soutenaient en majorité Manuel Valls. Hier, l'ambiance n'était pas vraiment à la fête à la fédération locale du Parti Socialiste. Si les quelques soutiens de Benoît Hamon, se sont félicités à l'annonce des résultats, les visages des soutiens de Manuel Valls étaient assez fermés.

La victoire de Benoît Hamon est en partie un rejet de la ligne socialiste adoptée pendant le quinquennat de François Hollande. Pour Nicolas Charnelet, numéro 2 du PS dans le Loiret, ce résultat montre "l'incompréhension du quinquennat par une grande partie de l'électorat de gauche."

C'est la victoire d'un positionnement frondeur. Force est de constater que la majorité des sympathisants de gauche rejoignent Benoît Hamon sur ça." - Nicolas Charnelet

Déception aussi pour le sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur. Il soutiendra le vainqueur par principe et par respect de la primaire. Mais il demande à Benoît Hamon de tenir compte de toutes les tendances du Parti Socialiste.

Il faut rassembler. Donc il faut un projet qui soit amélioré par rapport à ce que Benoît Hamon a présenté, qui tient compte des différentes positions qui ont été exprimées" - Jean-Pierre Sueur

Certains commencent désormais à s'intéresser à la candidature d'Emmanuel Macron. La semaine dernière, trois élus loirétains de gauche ont décidé de rejoindre son mouvement En Marche.