Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Primaire à droite : François Fillon large vainqueur en Bretagne

lundi 28 novembre 2016 à 2:39 Par Camille Revel, France Bleu Armorique

François Fillon a remporté ce dimanche soir la primaire de la droite et du centre face à Alain Juppé. En Bretagne, l'ancien premier ministre s'impose aussi très largement.

François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite et du centre, arrive aussi en tête des votes en Bretagne
François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite et du centre, arrive aussi en tête des votes en Bretagne © Maxppp - Yoan Valat

Rennes, France

Les résultats dévoilés dimanche soir sont sans conteste : les électeurs bretons qui se sont déplacés pour la primaire de la droite et du centre ont choisi François Fillon. L'ancien Premier Ministre obtient plus de 69% des voix face à son rival Alain Juppé dans les Côtes d'Armor, 65% dans le Finistère et en Ille-et-Vilaine (après dépouillement de 95% des bulletins de votes), et dans le Morbihan, ses soutiens saluent aussi une victoire sans appel : "Immense victoire de François Fillon qui doit être amplifiée en 2017 avec le rassemblement . Preuve que le courage et la vérité ça paie !", écrit ainsi la vice-présidente du département du Morbihan Soizic Perrault sur son compte Twitter.

Une trentaine de militants, d'élus et de responsable du parti les Républicains se sont rassemblés hier soir à Rennes pour la soirée électorale. Parmi les participants, on comptait majoritairement des partisans de François Fillon, comme Nolwenn, 22 ans, étudiante en droit. Son sentiment dominant : "la fierté, parce qu'on a vraiment mené une campagne sur le courage, la vérité, on est restés humbles, sans attaques envers les autres candidats, et c'est cela qui a plu aux Français. Je sens que la France est à bout de souffle, et c'est François Fillon qui a su poser les problèmes, et les solutions." Jules, 19 ans, est tout aussi ravi après écoute du discours de François Fillon : "il était très bien, très digne, très présidentiel". Le jeune homme déplore le climat d'entre deux-tours "avec les attaques du camp Juppé au début de la semaine. Assez petit de la part d'un candidat censé rassembler."

Alain Juppé "a oublié qu'il participait à une primaire, a fait une campagne présidentielle"

"Alain Juppé a oublié qu'il participait à une primaire" - Dominique de Legge, sénateur LR d'Ille-et-Vilaine

Pour le Sénateur Les Républicains d'Ille-et-Vilain Dominique de Legge, soutien de longue date de François Fillon, le maire de Bordeaux s'est tout simplement trompé de campagne : "Il y a deux raisons à la large victoire de François Fillon. D'abord, peut-être une erreur stratégique d'Alain Juppé : on l'a tellement donné gagnant au second tour qu'il a fait une campagne présidentielle : il a oublié que nous étions dans la primaire. Deuxièmement, je crois que François Fillon avait un discours derrière lequel il y avait une pédagogie, un programme et une méthode, et cela a joué en sa faveur."

Parmi les quelques partisans d'Alain Juppé présents ce lundi soir, le chef de file de l'opposition rennaise et conseiller régional Bertrand Plouvier, "un peu déçu pour son candidat, mais satisfait de la participation très importante, plus encore qu'au premier tour (...) le dramatique quinquennat de Francois Hollande a mis la France à genoux mais a remobilisé les Français." Il appelle donc au rassemblement : ".Avec notre pilote, nous entrons maintenant dans la course à la Présidentielle."