Politique

Primaire : Vincent Peillon "au coeur de la gauche" d'après un soutien marnais

Par Elodie Vergelati, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 16 janvier 2017 à 10:32

Vincent Peillon, candidat à la primaire à gauche
Vincent Peillon, candidat à la primaire à gauche © Maxppp - Bertrand Guay

Eric Quénard, le chef de l'opposition socialiste à la mairie de Reims, a défendu ce lundi matin sur France Bleu Champagne-Ardenne la candidature de Vincent Peillon à la primaire à gauche.

Au lendemain du deuxième débat télévisé qui a vu les candidats montrer un peu plus les dents, et à six jours du premier tour de la primaire à gauche, Eric Quénard était ce lundi matin l'invité de France Bleu Champagne-Ardenne. Pour le chef de l'opposition socialiste à la mairie de Reims, Vincent Peillon est un candidat "à la stature présidentielle", "qui se situe au coeur de la gauche". L'ancien ministre de l'Education nationale sous le gouvernement Ayrault, "porte un projet lucide sur la France, fédérateur, européen, et protecteur des plus faibles", estime Eric Quénard.

Un bouclier fiscal pour les plus modestes

Contrairement à deux de ses adversaires de la primaire, Benoît Hamon et Jean-Luc Bennahmias, Vincent Peillon n'est pas favorable à l'instauration d'un revenu universel qui serait, à ses yeux, trop lourd à financer. Il se prononce, à la place, "pour un bouclier fiscal en faveur des plus modestes", a expliqué Eric Quénard. Il s'agit, d'après l'élu marnais, de soulager les ménages après l'augmentation de la taxe d'habitation ces dernières années.

Eric Quénard répond aux questions de Sylvie Bassal.

Eric Quénard, soutien de Vincent Peillon dans la Marne

Rendez-vous ce jeudi pour le troisième débat télévisé de la primaire à gauche. Le premier tour de la primaire aura lieu dimanche.