Politique

Primaire PS et alliés : la fédération de Moselle espère éviter un nouveau bug informatique ce dimanche

Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord samedi 28 janvier 2017 à 18:42

Le 2e tour de la primaire du Parti socialiste et de ses alliés se joue ce dimanche
Le 2e tour de la primaire du Parti socialiste et de ses alliés se joue ce dimanche © Maxppp - Vincent Isore

Le logiciel qui centralisait les votes en France s'est bloqué dimanche dernier, obligeant la fédération de Moselle à un recomptage à la main. Autre souci informatique, dans la géolocalisation des bureaux : les votants d'une commune mosellane ont été renvoyés à l'adresse d'un particulier...

C'est ce dimanche 29 janvier que se tient le 2e tour de la primaire du PS et de ses alliés, avec toujours 95 bureaux de vote ouverts en Moselle de 9h à 19h, comme dimanche dernier, pour le 1er tour. On saura ce soir qui de Manuel Valls ou de Benoît Hamon va l'emporter. Au 1er tour, en Moselle, sur 14.923 votants, le frondeur Benoît Hamon avait devancé sur le fil l'ancien premier ministre Manuel Valls (33,28% des voix contre 32,47%). Mais il a fallu deux jours pour donner les résultats dans le département, à cause d'un bug informatique dans toute la France.

Le logiciel qui centralisait les résultats des 7530 bureaux de vote partout en France s'est complètement bloqué dimanche dernier, avec un cafouillage des chiffres pointé du doigt dès le soir même. Impossible notamment d'accéder au détail des votes par département. Le lendemain, à la fédération socialiste de Moselle, on a du revenir à la bonne veille méthode papier : éplucher tous les procès verbaux, pour donner les résultat dans le département. Résultats qui n'ont été officialisé que le mardi.

Souci de géolocalisation d'un bureau de vote en Moselle : tous les votants renvoyés chez un particulier...

Ce n'est pas tout, il y a eu aussi un petit souci informatique en Moselle avec le site internet de la primaire socialiste, en l'occurrence avec son outil de géolocalisation pour trouver le bureau de vote le plus proche de chez soi : tous les votants d'une commune mosellane ont été renvoyés vers l'adresse d'un particulier, qui habite à 100 mètres de la mairie. "Je vais leur envoyer un bouquet de fleur pour nous excuser", assure un brin amusé, un brin gêné le premier secrétaire fédéral du PS 57, Jean-Pierre Liouville. En espérant que les votants du second tour, ce dimanche, ne toquent plus à sa porte.