Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Primaires à droite : Philippe Richert soutient Nicolas Sarkozy

mardi 23 août 2016 à 8:59 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Le président de la région Grand Est, Philippe Richert a annoncé ce matin sur France Bleu Alsace qu'il soutenait Nicolas Sarkozy pour les primaires à droite.

Nicolas Sarkozy et Philippe Richert à Cernay lors de la campagne pour les présidentielles de 2012
Nicolas Sarkozy et Philippe Richert à Cernay lors de la campagne pour les présidentielles de 2012 © Maxppp -

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, France

A peine la candidature de Nicolas Sarkozy annoncée, le président de la région Grand Est, Philippe Richert lui apporte son soutien ce matin sur France Bleu Alsace. "C'est la personne qui est la mieux à même de conduire la France vers le redressement dans une situation difficile", explique l'ancien ministre. Philippe Richert fait notamment référence aux attentats et au redressement économique. Selon lui "Nicolas Sarkozy est en mesure de représenter l'expérience et la volonté d'agir". 

Il y a des points sur lesquels je ne suis pas complètement fan"

Philippe Richert précise toutefois "je suis centriste et je le reste". "Il y a des points sur lesquels je ne suis pas complètement fan", admet le président de la région Grand Est. "Je suis très ouvert au dialogue et je continue de partager ce souhait de l'écoute".  

Au printemps 2012, au second tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy avait obtenu de 63,4% des suffrages en Alsace, soit 15 points de plus que son score national.

Les primaires à droite, ouvertes à tous les citoyens, auront lieu les 20 et 27 novembre.

Philippe Richert sur France Bleu Alsace