Politique

Primaires à droite : en Alsace, qui soutient qui ?

Par Sophie Cambra, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 12 septembre 2016 à 17:51

Plusieurs des candidats à la primaire de droite, de gauche à droite et de haut en bas: Alain Juppé, François Fillon, Jean-François Copé, Bruno Lemaire, Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet
Plusieurs des candidats à la primaire de droite, de gauche à droite et de haut en bas: Alain Juppé, François Fillon, Jean-François Copé, Bruno Lemaire, Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet © Maxppp - MAXPPP

La campagne pour la primaire de la droite est bien lancée. Ce mardi, Alain Juppé, le maire de Bordeaux est en meeting à Strasbourg au Palais de la Musique et des Congrès. L'occasion de se demander quels élus alsaciens soutiennent les huit candidats.

Cette primaire de la droite sont une grande première pour le parti Les Républicains. Sauf surprise, vous aurez le choix entre huit candidats: Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Bruno Lemaire, Jean-François Copé, Nathalie Kosciuko-Morizet, Hervé Mariton et Jean-Frédéric Poisson. Les élections auront lieu les dimanches 20 et 27 novembre prochains pour désigner le candidat à l'élection présidentielle de 2017.

Les soutiens d'Alain Juppé

Les soutiens alsaciens d'Alain Juppé. - Maxppp
Les soutiens alsaciens d'Alain Juppé. © Maxppp - MAXPPP

Alain Juppé et François Fillon ont le plus de soutien dans notre région. Le maire de Bordeaux a notamment dans sa poche Fabienne Keller. L'actuelle sénatrice et ancienne maire de Strasbourg ne comprend pas les critiques sur l'âge d'Alain Juppé. "Je suis bluffée par l'énergie qui est la sienne, je ne l'ai jamais vu fatigué" raconte-t-elle. Dans les rangs des soutiens de Juppé, également André Reichardt, sénateur du Bas-Rhin, Bernard Fischer, maire d'Obernai, Jean-Marie Kutner, maire de Schiltigheim, Jean-Luc Reitzer, député du Haut-Rhin  et Yves Bur, député du Bas-Rhin et maire de Lingolsheim.

Les soutiens de François Fillon

Les soutiens de François Fillon. - Maxppp
Les soutiens de François Fillon. © Maxppp - MAXPPP

Dans le bastion filloniste, il y a cinq députés, mais aussi le maire de Colmar Gilbert Meyer. L'ex-Premier ministre a tissé son réseau en Alsace en 2012 lors de sa candidature à la présidence de l'UMP.

Les soutiens de Nicolas Sarkozy

Les soutiens alsaciens de Nicolas Sarkozy - Maxppp
Les soutiens alsaciens de Nicolas Sarkozy © Maxppp - MAXPPP

Nicolas Sarkozy, pourtant accueilli en fanfare cet été par les militants bas-rhinois, n'a pas beaucoup de parrainages politiques dans notre région. Mais ceux qui le suivent ont du poids: Philippe Richert et Jean Rotner, respectivement président et vice-président de la région Grand Est.

Les soutiens de Bruno Lemaire

Les soutiens de Bruno Lemaire - Maxppp
Les soutiens de Bruno Lemaire © Maxppp - MAXPPP

De son côté, Bruno Lemaire a le soutien des présidents des deux départements alsaciens, Frédéric Bierry (Bas-Rhin) et Eric Straumann (Haut-Rhin), mais aussi celui d'Anne Sander (députée européenne), Guy-Dominique Kennel (sénateur du Bas-Rhin), Antoine Hert (député du Bas-Rhin).

Les soutiens de Jean-François Copé

Les deux soutiens alsaciens de Jean-François Copé, les députés Laurent Furst (g.) et André Schneider. - Maxppp
Les deux soutiens alsaciens de Jean-François Copé, les députés Laurent Furst (g.) et André Schneider. © Maxppp - MAXPPP

Jean-François Copé marchera main dans la main avec deux soutiens dont Laurent Furst, le président du parti dans le Bas-Rhin.

Les soutiens de NKM, de Mariton et de Poisson…

Nathalie Kosciuko-Morizet et Hervé Mariton ne séduisent pas en Alsace. Ils n'ont chacun qu'un soutien politique dans notre région: Jean-Louis Christ, député du Haut-Rhin pour NKM et Arlette Grosskost (députée du Haut-Rhin) pour Hervé Mariton. Le grand perdant en Alsace c'est le chrétien-démocrate et sans doute le moins connu des candidats LR, Jean-Frédéric Poisson. Il n'a pour le moment aucun soutien.