Politique

En Touraine aussi, Benoît Hamon remporte largement la primaire de la gauche

Par Nicolas Patissier, France Bleu Touraine lundi 30 janvier 2017 à 6:00

Déclaration de Benoit Hamon après l'annonce des résultats de la primaire de la gauche
Déclaration de Benoit Hamon après l'annonce des résultats de la primaire de la gauche © Maxppp - Vincent Isore

Benoît Hamon remporte la primaire de la Belle alliance populaire avec près de 59 % des voix, et une participation en hausse. Des tendances qui se confirment en Indre-et-Loire...

Benoît Hamon sera bien le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle 2017. Le député des Yvelines, ancien ministre de François Hollande qui avait quitté le gouvernement en août 2014, s'est imposé largement hier avec 58,86 % des voix face à Manuel Valls (41,14 %). La "Belle alliance populaire" peut également se targuer d'une participation en hausse avec plus de 2 millions de votants, contre 1,6 dimanche dernier.

Des tendances que l'on retrouve en Indre-et-Loire : près de 20.500 personnes se sont déplacées hier, contre 17.000 au premier tour. Sur les 20.164 suffrages exprimés, 11.920 l'ont été en faveur de Benoît Hamon, soit 59,12 %, très légèrement au-dessus des résultats nationaux. C'est 3.676 voix de plus que pour son concurrent Manuel Valls (8.244 voix, 40,88 %), et 5.850 de plus qu'au premier tour.

Benoît Hamon remporte 66 des 62 bureaux de vote d'Indre-et-Loire. Seuls Chambray-lès-Tours, Saint-Avertin, Notre-Dame-d'Oé et Monnaie se sont prononcées en faveur de l'ancien Premier ministre. Benoît Hamon l'emporte largement à Tours, avec 63 % des voix. C'est plus serré, en revanche, à Joué-lès-Tours, où il ne récolte que 55 % des suffrages. Il signe son plus beau score à Saint-Pierre-des-Corps, avec 71 % des voix.

Quand on sera sur du porte à porte pour les prochaines présidentielles, avoir un candidat qui a pu se retirer très rapidement du gouvernement, c'est déjà un nombre de critiques qu'on retire dès le début... Ce sera beaucoup plus facile pour nous de pouvoir porter des valeurs de gauche auprès du public." Jordi Saez, secrétaire général des Jeunes socialistes d'Indre-et-Loire, soutien de Benoît Hamon

La majorité des responsables socialistes d'Indre-et-Loire sont satisfaits du résultat. Député frondeur, Benoît Hamon aura moins a supporter le bilan de François Hollande durant la campagne que son adversaire Manuel Valls. Beaucoup apprécient également un programme davantage ancré à gauche que celui de l'ancien Premier ministre. Reste à savoir si tous se rangeront derrière le vainqueur d'hier soir, ou si les plus centristes seront tentés par la candidature d'Emmanuel Macron.