Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales : les communes de Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont pourraient-elles fusionner ?

-
Par , France Bleu Gascogne

Julien Paris, actuel opposant au maire de Saint-Pierre-du-Mont Joël Bonnet et probable candidat aux municipales, redoute une possible fusion avec la commune de Mont-de-Marsan, souhaitée selon lui par son maire Charles Dayot.

Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont sont deux communes voisines et font partie de Mont-de-Marsan agglomération.
Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont sont deux communes voisines et font partie de Mont-de-Marsan agglomération. - Capture d'écran Google Maps

Saint-Pierre-du-Mont, France

Les élections municipales de mars 2020 s'approchent à grands pas, et parmi les sujets qui devraient être abordés, il y a la question d'une possible fusion entre les communes voisines de Mont-de-Marsan et de Saint-Pierre-du-Mont. 

Le sujet a déjà été évoqué par le maire de la préfecture des Landes, Charles Dayot, lors de ses vœux de janvier 2019, mais il inquiète Julien Paris, conseiller municipal d'opposition Saint-Pierrois (Generation.s), et probable candidat aux municipales. La question revient donc sur la table à la faveur des élections, avec la crainte d'une union en défaveur de Saint-Pierre-du-Mont.

Marier ville riche et ville pauvre

Certains Saint-Pierrois comme Julien Paris considèrent que cette union ne repose que sur des enjeux financiers, dans la mesure où Mont-de-Marsan est une commune moins dynamique, et aux finances moins bonnes que celles de Saint-Pierre-du-Mont. Pour Julien Paris, une fusion reviendrait à "marier une commune pauvre avec une commune riche". Mais selon lui, "la trésorerie sera utilisée d'abord pour les équipements de Mont-de-Marsan, sans aucune prévision sur l'avenir".

"En mars prochain, nous pouvons assister aux dernières élections municipales à Saint-Pierre-du-Mont si on en vient à fusionner avec Mont-de-Marsan" - Julien Paris, conseiller municipal d'opposition (Generation.s), à Saint-Pierre-du-Mont.

Il reste donc fermement opposé à tout projet de fusion, et même aux mutualisations, qui existent déjà entre les deux communes, au niveau des compétences scolaires ou encore sportives. Selon lui elles ont eu pour effet de détériorer la qualité des services pour les Saint-Pierrois.

Julien Paris, conseiller municipal d'opposition (Generation.s), à Saint-Pierre-du-Mont

Un non-sujet pour Joël Bonnet

Julien Paris s'inquiète également d'entendre Charles Dayot évoquer le sujet alors que Joël Bonnet, maire de Saint-Pierre-du-Mont, reste silencieux. Il craint qu'un projet de fusion ne soit déjà en discussion. 

Ce que réfute Joël Bonnet : "c'est un sujet qui n'a jamais été évoqué entre le maire de Mont-de-Marsan et moi, c'est un non-sujet, un faux-débat" affirme-t-il, avant d'ajouter "mais si la question d'une fusion venait à être étudiée, une consultation citoyenne serait bien évidemment mise en place avant de prendre toute décision".

Pas de fusion mais des mutualisations

Charles Dayot, de son côté, reconnaît qu'il y a des liens entre les deux communes, sans aller jusqu'à parler d'une véritable union : "nous travaillons en commun sur des domaines où on mutualise, comme pour l'école ou le sport par exemple où on se partage les lieux. Il y a déjà des rapprochements, mais parler de fusion serait peut-être un peu prématuré"

Il tient également à rassurer ceux qui craignent de voir Saint-Pierre-du-Mont phagocytée par Mont-de-Marsan, en rappelant qu'il ne s'agit pas de gommer ou d'écraser l'identité Saint-Pierroise, mais bien de travailler sur la mutualisation des services au quotidien, comme l'agglomération le fait depuis récemment avec le Pays Grenadois par exemple. 

"Il y a aussi des synergies à avoir avec ses voisins, et je pense que c'est  plutôt un signe de modernité et d'ouverture que de regarder ce qu'il se passe autour" - Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan.

Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan

Selon le maire de Mont-de-Marsan, ramener la question d'une possible fusion sur la table à quatre mois des élections municipales est une manière d'agiter un épouvantail pour servir des arguments de campagne. Mais pour Julien Paris, la question d'une fusion reste essentielle, et doit être abordée avec les citoyens : une réunion citoyenne est justement prévue ce vendredi soir par l'association Pour Saint-Saint-Pierre-du-Mont, dont Julien Paris est le président, et au cours de laquelle ce sujet sera débattu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu