Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Remaniement ministériel : Jean-Baptiste Djebbari annule sa visite dans le Puy-de-Dôme

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La venue du secrétaire d'Etat en charge des transports était très attendue ce lundi en Auvergne. Il devait être question de l'avenir de la ligne ferroviaire entre Paris et Clermont-Ferrand, mais aussi des rotations aériennes entre Orly et la capitale auvergnate. C'est encore raté.

Jean-Baptiste Djebbari était venu parler ligne ferroviaire en septembre 2019 à Clermont-Ferrand
Jean-Baptiste Djebbari était venu parler ligne ferroviaire en septembre 2019 à Clermont-Ferrand © Maxppp - Franck Boileau

Décidément, parler de mobilité et de désenclavement en Auvergne ne se fait pas sans contretemps. Attendu ce lundi 6 juillet à Clermont-Ferrand Jean-Baptiste Djebbari a été contraint d'annuler sa visite en raison du prochain remaniement ministériel.   

Le comité de suivi reste à quai

Le secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports, devait passer la journée dans le Puy-de-Dôme. Il devait d'abord piloter la première réunion du comité de suivi de la ligne SNCF Paris-Clermont à l'IAE de Clermont-Ferrand (école de management). En septembre dernier, à l'invitation du groupe Centre France, Jean-Baptiste Djebbari et Guillaume Pépy, alors patron de la SNCF, étaient venus écouter les doléances des usagers du rail et des acteurs locaux. 

Jean-Baptiste Djebbari et Guillaume Pépy en septembre 2019 à Clermont-Ferrand
Jean-Baptiste Djebbari et Guillaume Pépy en septembre 2019 à Clermont-Ferrand © Radio France - Emmanuel Moreau

Au centre des discussions, la modernisation de la ligne Intercités Clermont-Paris et plus largement le désenclavement de l'Auvergne.  Les deux hommes avaient annoncé des améliorations, qui étaient déjà connues pour l'essentiel, et avaient promis que "cela ira mieux en 2025".

Quid du Clermont-Orly ?

La ligne SNCF Paris-Clermont n'est pas le seul dossier épineux que devait aborder le secrétaire chargé des transports. L'avenir des liaisons aériennes entre la capitale auvergnate et Paris-Orly inquiète aussi beaucoup en Auvergne. Un dossier à enjeu pour l'aéroport de Clermont-Aulnat. Si les navettes avec Roissy semblent s'inscrire dans la politique d'Air France et de sa filiale Hop! (reste à savoir avec quelle fréquence?), la perspective de ne plus atterrir à Orly est une menace concrète.  

Outre la tenue du comité de suivi ferroviaire, Jean-Baptsite Djebbari devait se rendre au sommet du Puy de Dôme pour un déjeuner de travail. Il était attendu en début d'après-midi sur le chantier d'élargissement de l'autoroute A75 au sud de Clermont-Ferrand avant de visiter des sites Michelin. Mais le changement d'équipe gouvernementale en a décidé autrement. Est-ce partie remise ? Sans doute, à condition qu'il ait le même portefeuille ministériel dans les prochains jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess