Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les petites retraites agricoles seront revalorisées dès le 1er novembre annonce le Premier ministre

En déplacement dans le Puy-de-Dôme ce vendredi, le Premier ministre a confirmé l'entrée en vigueur anticipée de la revalorisation des petites retraites agricoles au 1er novembre. Cette mesure devait initialement intervenir au mois de janvier 2022.

Les ministres aux côtés des élus locaux à Luzillat (Puy-de-Dôme)
Les ministres aux côtés des élus locaux à Luzillat (Puy-de-Dôme) © Radio France - Claudie Hamon

Ce vendredi 23 avril, Jean Castex, le Premier ministre, était en déplacement dans le Puy-de-Dôme avec le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie et le secrétaire d'État chargé des Retraites et de la santé au travail, Laurent Pietraszewski. André Chassaigne, député communiste de la circonscription puydômoise était aussi présent. 

Le Premier ministre a profité de ce déplacement pour s'engager à ce que la revalorisation des petites pensions agricoles entre en vigueur dès le 1er novembre 2021. Cette proposition, effectuée dans le cadre de la loi promulguée en 2020 est à l'origine celle du député André Chassaigne et prévoit plus de 100 euros supplémentaires en moyenne sur les pensions des agriculteurs les plus basses. Ce qui correspond à 85% du Smic agricole soit 1.046 euros net.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

227.000 agriculteurs et agricultrices concernés

Cette revalorisation concerne 227.000 agriculteurs et devait initialement entrer en vigueur en janvier 2022. Pour le Premier ministre, "c'est une avancée, une avancée forte, une avancée qui était attendue, qui était nécessaire et qui intervient, vous l'aurez observé, dans un contexte très particulier qui est celui d'une agriculture qui fait face à des crises de nature diverses et que le gouvernement entend accompagner, et en aucun cas ne laisser tomber," a-t-il souligné ce vendredi dans le Puy-de-Dôme.

Jean Castex s'est exprimé sur le revalorisation des pensions agricoles ce vendredi dans le Puy-de-Dôme.

Pour bénéficier de la revalorisation annoncée, il faudra avoir eu une carrière complète et justifier de 17,5 ans comme chef d'exploitation agricole. Cette mesure coûtera 280 millions d'euros chaque année à l'État, l'idée étant de "tout faire pour rendre ce métier attractif" selon Jean Castex qui souligne que cela "passe aussi par des retraites qui soient garanties à un niveau décent."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Rencontre avec un couple d'agriculteurs à Luzillat

Les ministres se sont rendus sur la commune de Luzillat dans le Puy-de-Dôme, sur une exploitation céréalière pour rencontrer un couple d'agriculteurs. Jean-Paul Dauge est à la retraite et sa femme, Monique Dauge tient l'exploitation. A l'heure actuelle, un agriculteur touche environ 850 euros de pension.  

Le secretaire d'Etat chargé des retraites, Laurent Pietraszewski et Monique Dauge, agricultrice.
Le secretaire d'Etat chargé des retraites, Laurent Pietraszewski et Monique Dauge, agricultrice. © Radio France - Claudie Hamon

Lors d'une table ronde avec des professionnels du secteur agricole, les ministres ont pu échanger sur la revalorisation des pensions annoncée avant de se rendre à Pérignat-sur-Allier, dans une maison d'accueil rurale où résident des personnes âgées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess