Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Sans maire depuis le mois d'octobre, la commune du Perthus a élu son nouvel édile

dimanche 2 décembre 2018 à 22:04 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Roussillon

Thierry Thadée va devenir le nouveau maire du Perthus, commune frontalière des Pyrénées-Orientales. Sur les 15 places au conseil municipal, 14 viennent de la liste dont il était en tête. La fin de deux ans d'immobilisme pour le village.

Thierry Thadée, nouveau maire du Perthus, pose devant le portrait d'Emmanuel Macron en mairie le soir de l'élection.
Thierry Thadée, nouveau maire du Perthus, pose devant le portrait d'Emmanuel Macron en mairie le soir de l'élection. © Radio France - Alexandre Berthaud

Le Perthus, France

L'élection municipale du Perthus n'a attiré que 270 votants, mais sa valeur symbolique est grande. Voilà deux ans que la commune n'avait pas voté de budget, l'opposition était devenue majoritaire au conseil municipal après des problèmes financiers. Le conseil des ministres avait décidé au mois d'octobre de dissoudre ce conseil, provoquant un nouveau scrutin, très attendu dans ce village où les tensions sont toujours vives autour de la politique locale.

Thierry Thadée et la fin de "l'immobilisme"

Le nouveau maire s'appelle Thierry Thadée, il a l'expérience de la mairie puisqu'il a déjà été conseiller municipal. Il n'est élu que pour 16 mois car une nouvelle élection aura lieu comme partout ailleurs en France en 2020, mais il compte, avec sa majorité (de 14 sièges sur 15 au moins en attendant le vote pour le 15e siège dimanche prochain) reprendre tout simplement le goût de voter "pour".

En effet, les finances de la communes avaient été plombées il y a quelques années : elle ne reversait pas à l'État sa part de la TVA sur les parkings payants, et devait plus d'un million d'euros. Une nouvelle élection partielle avait donc eu lieu fin 2015. Sauf que la maire avait rapidement perdu la majorité, les budgets 2017 et 2018 n'avaient pas été votés : aucune politique locale n'avait lieu !

Priorité : trouver un médecin

Parmi la liste des priorités pour le nouvel édile, celle de trouver un médecin dans cette commune de montagne qui n'en a plus depuis deux mois. Avec cela, plusieurs petits travaux comme l'éclairage de la commune ou encore la réparation de l'horloge du village. L'argent est à nouveau dans les caisses, et si certains électeurs qui n'ont pas voté pour Thierry Thadée craignent "de l'argent trop vite dilapidé", d'autres se réjouissent qu'enfin Le Perthus aille "de l'avant".