Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quand Penelope Fillon déclarait à la presse britannique n'avoir "jamais été l'assistante" de son mari

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Dans un entretien de mai 2007 retrouvé par France 2 et diffusé jeudi soir dans l'émission "Envoyé spécial", l'épouse de François Fillon, Penelope, déclare n'avoir "jamais été l'assistante" de son mari.

En 2007, Penelope Fillon déclarait à la presse britannique n'avoir jamais été l'assistante de son mari.
En 2007, Penelope Fillon déclarait à la presse britannique n'avoir jamais été l'assistante de son mari. - Capture d'écran France 2

Pénélope Fillon déclarait en 2007 au journal britannique Sunday Telegraph, dans un entretien filmé, n'avoir "jamais été l'assistante" de son mari. L'enregistrement a été retrouvé par France 2, qui l'a diffusé jeudi soir dans l'émission "Envoyé spécial".

"Pénélope Fillon se confie dans cet entretien, et déclare plusieurs phrases intéressantes dont une qui a plus que retenu notre attention qui est : "Je n'ai jamais été l'assistante de mon mari". On est en 2007", a déclaré Elise Lucet à l'AFP. La journaliste de France 2 explique que la chaîne a récupéré les rushs de cet entretien dans lequel Pénélope Fillon déclarerait aussi ne pas s'être "occupée de communication non plus".

Une vidéo qui répond aux questions que l'on se pose" - Elise Le Guevel, journaliste à "Envoyé spécial"

Des phrases "sorties de leur contexte" selon l'avocat de Penelope Fillon

L'avocat de Penelope Fillon a réagi jeudi après-midi à la diffusion de l'extrait de l'interview de mai 2007 dans "Envoyé spécial", dénonçant des phrases "sorties de leur contexte". Dans un communiqué, Maître Pierre Cornut-Gentille dit déplorer "qu'alors qu'une enquête judiciaire est en cours, des phrases ainsi isolées à dessein et sorties de leur contexte donnent lieu à une telle exploitation médiatique". Il a par ailleurs indiqué jeudi que Penelope Fillon avait fourni aux enquêteurs "tous les détails démontrant l'existence d'un travail effectif" comme assistante parlementaire de son époux.

L'enquête étendue à deux des enfants du couple

Le parquet national financier a ouvert une enquête après les révélations du Canard Enchaîné sur les emplois de Pénélope Fillon, notamment en tant qu'assistante parlementaire de son mari, puis de son suppléant. Les enquêteurs cherchent à déterminer si l'épouse du candidat LR à la présidentielle a effectivement exercé une activité pendant les années où elle a été ainsi rémunérée. Cette enquête a été étendue aux deux enfants aînés du couple, eux aussi rémunérés comme collaborateurs de François FIllon entre 2005 et 2007.

Affaibli par cette affaire, François Fillon a dénoncé mercredi un ""coup d'Etat institutionnel" venant "de la gauche".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu