Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Elections européennes : quatre députés bretons au Parlement européen

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Cette année, pour la première fois pour des élections européennes, les Français avaient le choix entre 34 listes nationales. Plusieurs d'entre elles avaient des candidats bretons dans leurs rangs. Ce dimanche, seuls quatre d'entre eux ont été élus.

La première session plénière du nouveau Parlement européen se tiendra début juillet
La première session plénière du nouveau Parlement européen se tiendra début juillet © Maxppp - Roberto Monaldo

Bretagne, France

Les élections européennes ont vu la victoire en France du Rassemblement National, suivi de la République en Marche puis d'Europe Écologie les Verts. Sur les 34 listes présentes, environ 4 % des candidats étaient bretons. La plupart étaient en position non-éligible. Seul quatre d'entre eux ont été élus ce dimanche 26 mai. 

Hervé Juvin et Gilles Lebreton pour le Rassemblement national

L'essayiste Hervé Juvin, né à Malestroit, était en cinquième position sur la liste du Rassemblement national. Il siégera donc pour la première fois au Parlement Européen début juillet. Le brestois Gilles Lebreton, actuel député européen, était en 11e position sur cette même liste. Le Rassemblement national devrait obtenir entre 21 et 25 sièges, il est donc réélu. 

Marie-Pierre Vedrenne et Pierre Karleskind de La République en marche 

La liste Renaissance de La République en marche/Modem, elle, devrait obtenir entre 20 et 24 sièges. Sans surprise, la Rennaise Marie-Pierre Vedrenne, troisième, et le Brestois Pierre Karleskind, 14e sur cette liste, siègeront donc au Parlement européen. 

Déception en revanche pour l'eurodéputé sortant Alain Cadec, qui était en treizième position sur la liste de François-Xavier Bellamy, et qui perd son siège. Les Républicains devront se contenter de 8 à 9 députés.  La Malouine Isabelle Thomas, qui était sur la liste Générations de Benoit Hamon, n'a pas été réélue.