Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Quatre élus lorrains demandent à François Fillon de respecter sa parole

jeudi 2 mars 2017 à 19:33 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine

Ce jeudi 2 mars, quatre élus lorrains du centre et de la droite Valérie Debord, Laurent Hénart, François Werner et David Valence signent une tribune avec d'autres en France et demandent au candidat à la présidentielle François Fillon de "retirer sa candidature en cas de mise en examen".

François Werner, David Valence, Valérie Debord et Laurent Hénart demandent à François Fillon de tenir ses engagements à l'égard des Français.
François Werner, David Valence, Valérie Debord et Laurent Hénart demandent à François Fillon de tenir ses engagements à l'égard des Français. © Maxppp - .

Lorraine, France

"A la veille d'une échéance capitale pour notre pays, nous n'avons jamais connu une telle situation de confusion et de désordre". Ils sont ce jeudi soir 2 mars, une quinzaine d'élus en France pour l'instant, dont quatre Lorrains à signer une tribune pour demander au candidat à la présidentielle Les Républicains François Fillon de se retirer en cas de mise en examen.
Les signataires lorrains pour l'instant : Valérie Debord, Les Républicains, vice-présidente à la Région Grand Est, adjointe au maire de Nancy, Laurent Hénart, maire UDI de Nancy, François Werner, vice-président à la Région Grand Est, maire UDI de Villers-les-Nancy et David Valence, UDI, conseiller régional et maire de Saint-Dié-des Vosges.

Aujourd'hui un pacte moral a été rompu

Tous ces élus écrivent que "les conditions ne paraissent plus réunies pour que notre candidat puisse porter sereinement notre projet et nos valeurs". "Les Français, selon eux, exigent de la transparence et le respect de la parole donnée". Les élus insistent sur leur connaissance du terrain "nous prenons chaque jour le pouls des Français" selon eux, ils assurent être "en mesure, dans le temps qui nous séparent des échéances d'impulser un débat de fond qui puisse mettre la droite et le centre en situation de l'emporter". Ils concluent "dans ce contexte et climat délétère, nous élus de la droite et du centre, demandons solennellement à François Fillon de prendre ses responsabilités et de tenir sa parole face aux Français en retirant sa candidature en cas de mise en examen".

La lettre ouverte des élus