Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Quel avenir pour le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes après la nomination de N.Hulot au gouvernement ?

mercredi 17 mai 2017 à 19:33 Par Martial Cure, France Bleu Loire Océan

La nomination de Nicolas Hulot au gouvernement ce mercredi, au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire, va-t-elle accélérer l'arbitrage sur le projet contesté d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes ?

Notre-Dame-des-Landes
Notre-Dame-des-Landes © Maxppp - Franck Dubray

Notre-Dame-des-Landes, France

Dans le camp des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le sénateur Europe Ecologie les Verts, Ronan Dantec estime qu' "À un moment il faut en finir, parce que ce dossier pèse sur la dynamique des acteurs de Loire-Atlantique depuis très longtemps. On ne va pas rester encore cinq ans avec un aéroport qui doit se faire, mais le mois prochain. Je pense que Nicolas Hulot a obtenu une remise à plat de l'ensemble du dossier"

La principale association d'opposants l'ACIPA va demander un rendez-vous à Nicolas Hulot : "Nous allons lui laisser le temps de s'installer, mais nous voulons des éclaircissements sur nos interrogations, notamment sur le contenu de la mission du médiateur qu'Emmanuel Macron envisage de nommer sur le dossier. Et nous voulons savoir si Nicolas Hulot, qui connaît parfaitement le dossier, aura son mot à dire" explique Julien Durand, l'un des porte-paroles.

À l'inverse, les partisans du projet gardent espoir d'un démarrage rapide des travaux, en s'appuyant sur les propos du Président de la République Emmanuel Macron et de son nouveau Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, ces dernières semaines ou ces derniers mois. Le président PS du Conseil Départemental de Loire-Atlantique Philippe Grosvalet affirme dans un communiqué : "Toutes les conditions sont réunies pour lancer l’aéroport du Grand Ouest. Je demande au nouveau gouvernement de passer rapidement à l’action sur ce dossier"

Le Directeur Général du Syndicat Mixte Aéroportuaire, qui réunit les collectivités concernées par ce projet, Marc Bouchery s'appuie sur la même logique : "On attend de Nicolas Hulot qu'il respecte ses propos tenus au lendemain du référendum du 26 juin 2016. Après le vote des citoyens, après les décisions de justice, après le feu vert de Bruxelles, un retour en arrière est aujourd'hui inenvisageable"