Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Quel poids pour la future région Bourgogne Franche-Comté ?

dimanche 1 novembre 2015 à 11:16 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Bourgogne

Finies les sœurs ennemies. En janvier, la Bourgogne et la Franche-Comté ne feront plus qu’une. Et si les deux régions se ressemblent beaucoup dans les chiffres, le mariage fera-t-il leur force ? Quelle place peut prendre notre grande région en France et en Europe ?

- Ministère de l'intérieur

Les statistiques nous placent malheureusement en bas du tableau mais rassurons-nous, notre future grande région aura quand même de beaux atouts. C’est comme sur un bulletin de note en fait. Parfois il ne faut pas se fier à la moyenne de l’élève mais plutôt aux encouragements des profs !

La Bourgogne Franche-Comté sera la 11è région de France, sur 13. - Aucun(e)
La Bourgogne Franche-Comté sera la 11è région de France, sur 13.

Avec 2 millions 816 mille habitants la Bourgogne Franche-Comté ne regroupera que 4% de la population française. Elle représentera seulement 8% de l’emploi du pays *et_ 3.7% du PIB, le produit intérieur brut soit la richesse créée en France. En fait, notre grande région sera en bas de tous les classements, ne devançant généralement que la région Centre et la Corse. Avec tout ça, on ne sera que _*__la 11ème région de France, sur les 13 à venir**.

Des arguments touristiques quand même

Au carrefour de l’Allemagne, de la Suisse et tout proche de Paris, la Bourgogne Franche-Comté peut compter sur son emplacement pour voir passer des touristes. Sur les chemins de Compostelle dans l’Yonne par exemple. En péniche sur le canal de Bourgogne ou encore en vélo sur l’eurovélo route n’6 très fréquentée sur sa section franc-comtoise. Pour les moins nomades, la Bourgogne Franche-Comté pourra miser sur pas moins de quatre sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco : La basilique de Vézelay, l’abbaye de Fontenay, la Saline Royale d’Arc-et-Senans et les climats de Bourgogne.

Des fleurons économiques et internationaux

Là non plus, ça ne se voit pas dans les classements mais économiquement aussi, la Bourgogne Franche-Comté possède quelques atouts. Des fleurons internationaux comme Areva au Creusot, Alstom et General Electric à Belfort, le fromager Bel dans le Jura, Peugeot à Sochaux, le cuisiniste Seb et le pharmacien Urgo en Côte-d’Or. De grosses entreprises qui font parler de la Bourgogne Franche-Comté dans le monde entier.