Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Quelle année 2018 pour Les Républicains dans les Landes ?

lundi 8 janvier 2018 à 10:27 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Gascogne

Après une année 2017 politiquement très longue et compliquée pour les partis, 2018 s'annonce comme l'année de la reconstruction. Dans les Landes, les représentants des LR commencent à se compter sur les doigts de la main mais Sylviane Pacot compte bien remobiliser les militants.

Les Républicains.
Les Républicains. © Maxppp -

Landes, France

Il était temps que 2017 se termine. L’année politique aura été longue pour tout le monde. Electeurs comme candidats. Vainqueurs comme vaincus. Et après une année à deux échéances électorales, 2018 va permettre à toutes les formations de souffler, de digérer et de se reconcentrer. Le PS se refonde, le FN envisage de se relooker (changement de nom et de logo) et Les Républicains changent de chef. Il fallait bien ça cela dit après les débâcles de la présidentielle et des législatives pour la droite qui ne perd pas seulement des électeurs et des militants.

Combien de militants LR dans les Landes ?

Dans les Landes par exemple, les représentants du mouvement commencent à se compter sur les doigts de la main. Pas un député, pas un sénateur, pas un grand maire (à part Marie Aphatie à Saint-Vincent-de-Tyrosse). Même au conseil municipal de Dax, une partie du groupe d'opposition LR a rendu sa carte du parti... Résultat, Sylviane Pacot, la secrétaire départementale des Républicains prépare une grande revue des troupes.

Sylviane Pacot : "L'épopée Fillon a laissé des traces, y compris dans les Landes bien sûr."

"Hé bien nous allons faire le point en 2018 justement. Il y a le phénomène des non-renouvellements d’adhésion, 1.300 adhérents ne sont pas à jour au fichier, donc on va se donner le temps au 1er trimestre de recontacter tout le monde, l’heure est au bilan. C’est sûr, l’épopée Fillon a laissé une trace, la présidentielle et l’arrivée de Macron a laissé une trace y compris dans les Landes bien sûr, et il y a une vague de départs de militant c’est vrai."

Le chef de file de l’opposition LR à la mairie de Dax rend sa carte

Mais le parti ne se vide pas seulement de ses militants. A Dax, même le chef de file de l’opposition à la mairie a décidé de quitter le parti et avec lui une partie du groupe « Dax pour tous ». Julien Dubois ne se reconnaissait plus dans Les Républicains. 

Julien Dubois : "Je ne fuis pas puisque je continue mon engagement politique."

"_Les investitures données à Paris en considérant seulement celui qui était le meilleur courtisan et sans prendre en compte les réalités de terrain ne me convenait pas_. Je ne suis jamais rentré dans ces jeux-là et c’est pour ces questions d’organisations entre autres que j’ai souhaité, mais sans bruit ni fracas, ne pas reprendre ma carte chez Les Républicains. Mais je ne fuis pas puisque je continue mon engagement politique et à l’approche des élections de 2020, nous préparons un projet pour et avec les Dacquois qui leur donnera la parole."

"Les vrais militants restent"

Eh bien, bon débarras pour Sylvianne Pacot, la secrétaire départementale des Républicains dans les Landes. Ces déserteurs ne vont pas manquer au parti visiblement : "_Un petit assainissement de parti c’est une bonne chose_, les gens qui sont partis n’étaient peut-être pas si militants que ça. Aujourd’hui les vrais militants restent. On va organiser des choses pour février, l’élection de Laurent Wauquiez nous conforte, on a un président, on va pouvoir retrouver nos valeurs et se reconstruire tous ensemble." 

Sylviane Pacot : "On va pouvoir retrouver nos valeurs, se reconstruire tous ensemble."