Politique

Train, internet haut-débit, numérique dans les lycées : les priorités de la région Grand Est en 2017

Par Maud Czaja et Corinne Fugler, France Bleu Alsace vendredi 21 octobre 2016 à 6:48

L'offre TER devrait rester une priorité
L'offre TER devrait rester une priorité © Maxppp - .

Le conseil régional débat ce vendredi 21 octobre des orientations budgétaires pour le Grand Est pour 2017.

C'est le premier budget préparé par la nouvelle grande région. Les élus en débattent ce vendredi à Strasbourg. Pour financer son projet pour 2017 et ses investissements, la région Grand Est va continuer à s'endetter. Elle s'est fixée un seuil de 50 millions d'euros de dettes nouvelles chaque année. Pour le moment, la dette s'élève à 400 euros par habitant.

Le train et le haut débit en priorité

Parmi les priorités, le train. 60 millions d'euros vont être investis pour moderniser le matériel roulant. 17 rames neuves circuleront l'an prochain. 10 millions seront consacrés à l'aménagement des gares. La région veut harmoniser vers le haut l'offre TER. Ainsi la Lorraine va voir son trafic TER augmenter de 24%. En tout, la Région consacre plus de 800 millions d'euros aux transports, avec les liaisons inter-urbaines et le transport scolaire.

Autre chantier, le numérique: la Région veut étendre l'accès au haut débit mais aussi développer le numérique dans les lycées. La Région entend consacrer 512 millions à la jeunesse, via les lycées et l'apprentissage.

La carte grise devrait augmenter

Enfin, la taxe sur les certificats d'immatriculation (la carte grise) va augmenter progressivement dès le 1er janvier 2017. La Région doit collecter grâce à cette taxe près de 165 millions d'euros en 2017, soit un peu moins qu'en 2016 (167,6 millions d'euros engrangés). Les Alsaciens paient actuellement 36,50 euros par cheval-vapeur. En 2020, ils paieront 42 euros. La taxe va baisser par contre pour les Lorrains, qui déboursent actuellement 45 euros.

Partager sur :