Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Présidentielle - 1er tour : quelques couacs sur les listes électorales en Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne
Côte-d'Or, France

Des procurations qui ne sont pas acheminées, des électeurs qui découvrent qu'ils sont radiés des listes électorales, il y a eu quelques couacs dimanche lors du premier tour de l'élection présidentielle. Comment mettre toutes les chances de son côté pour être sûr de pouvoir voter au second tour ?

Il vaut mieux s'y prendre en avance pour faire sa procuration
Il vaut mieux s'y prendre en avance pour faire sa procuration © Maxppp - Jean-François Frey

La situation en Côte-d'Or n'est pas comparable à ce que des milliers d'électeurs ont vécu à Strasbourg par exemple. Mais il y a eu ici aussi, comme chaque année, quelques couacs au niveau des listes électorales et des électeurs qui n'ont pas pu voter.

Les radiations

LE PROBLÈME : A Dijon, ils étaient moins d'une dizaine d'électeurs à apprendre le jour J qu'ils étaient radiés des listes électorales. Si vous déménagez, même au sein d'une même commune, vous devez notifier ce changement en mairie, pour être inscrit dans le bon bureau de vote au moment des élections. Quand les communes envoient les cartes d'électeurs, qu' elles n'arrivent pas à destination et qu'il y a un retour à l'envoyeur, les données sont envoyées à l'Insee, et une commission spéciale se réunit pour radier les électeurs qui n'ont pas donné signe de vie. Les radiations sont notifiées par courrier, mais quand on a déménagé, on ne reçoit évidemment pas ce fameux courrier. Certains électeurs pensent donc pouvoir toujours voter dans leur ancien bureau de vote, alors qu'ils ont en fait été radiés des listes.

COMMENT FAIRE ? Il faut savoir que les jours de scrutin, un juge est de permanence au tribunal d'instance pour ces problèmes de radiation. Il faut monter un petit dossier, avec un justificatif de domicile et la lettre de radiation (si vous ne l'avez pas reçue, vous pouvez la récupérer en mairie ou à la communauté d'agglomération). Le juge statue en temps réel, et selon votre situation il décidera ou non de vous réintégrer sur les listes électorales le jour-même. Si vous vous êtes rendus compte au premier tour que vous étiez radié, vous pouvez faire ce recours devant le juge dans l'entre-deux tours.

Les procurations

LE PROBLÈME : Vous avez donné procuration à quelqu'un, mais cette personne n'a pas pu voter parce que le mandat n'était pas arrivé à destination. C'est ce qui est arrivé à Gilles, un dijonnais de 36 ans : " une personne qui était à Asnières, mais inscrite sur les listes à Dijon m'a envoyé par SMS son mandat de procuration qu'elle a fait le 20 avril, le jeudi avant l'élection. Mais quand je suis arrivée avec le bulletin pour le mettre dans l'urne, la présidente du bureau m'a dit que son nom n'apparaissait pas sur les listes des procurations, et que le mandat n'était pas arrivé à temps à Dijon. Je suis donc rentré chez moi, et je n'ai pas pu voter pour elle."

COMMENT FAIRE ? Légalement, vous avez jusqu'à la veille du scrutin pour faire une procuration. Mais dans les faits, il vaut mieux s'y prendre un peu en avance. Parce que d'une ville à l'autre les procurations sont acheminées par la Poste, et qu'il faut donc un délai. Au tribunal de Dijon, on vous conseille de faire votre procuration au plus tard le 2 ou le 3 mai pour être sûr qu'elle soit prise en compte pour le second tour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess