Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Qui est Michèle Lutz, la probable future maire de Mulhouse ?

mardi 10 octobre 2017 à 18:13 Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Michèle Lutz devrait succéder à Jean Rottner à la tête de la ville de Mulhouse. L'actuelle première adjointe a découvert le monde politique il y a trois ans.

Michèle Lutz doit remplacer Jean Rottner comme maire de Mulhouse début novembre 2017.
Michèle Lutz doit remplacer Jean Rottner comme maire de Mulhouse début novembre 2017. © Maxppp - Jean-François Frey

Mulhouse, France

C'est le jeu des chaises musicales. Jean Rottner, maire (LR) de Mulhouse doit succéder à Philippe Richert à la tête de la région Grand Est. En prévision de ce changement attendu le 20 octobre prochain lors d'une session plénière à Metz, la mairie de Mulhouse cherche un successeur à Jean Rottner. C'est naturellement sa première adjointe, Michèle Lutz, qui a été adoubée à l'unanimité lundi 9 octobre par la majorité municipale.

A 59 ans, Michèle Lutz est d’un naturel plutôt discret. Elle n'a débuté la politique qu'en 2014, lors des dernières élections municipales. Propulsée d’entrée comme première adjointe, elle devrait se retrouver dans moins d’un mois à la tête de la deuxième ville d'Alsace. Michèle Lutz vient d'adhérer au parti Les Républicains.

En politique depuis trois ans

Ancienne coiffeuse, elle vient de la société civile comme elle aime à le rappeler : "J'ai été présidente de corporation de métiers pendant dix ans, j'ai été vice-présidente de la chambre des métiers pour la section de Mulhouse, j'étais déjà dans le microcosme économique mais sans avoir une vraie carrière politique".