Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Politique DOSSIER : Les élections législatives 2017 avec France Bleu Alsace

Législatives : qui est Thierry Michels, le nouveau député REM de la 1ère circonscription du Bas-Rhin ?

dimanche 18 juin 2017 à 22:26 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Thierry Michels a été élu dimanche député de la 1ère circonscription du Bas-Rhin sous l'étiquette de La République en marche à l'issue du deuxième tour des législatives.

Thierry Michels, élu député du Bas-Rhin le 18 juin 2017 - Photo remise par le candidat
Thierry Michels, élu député du Bas-Rhin le 18 juin 2017 - Photo remise par le candidat © Radio France -

Strasbourg

Thierry Michels est l'un des nouveaux députés du Bas-Rhin. Le candidat de La République en marche a été élu ce dimanche avec 59,95% des voix dans la 1re circonscription, à Strasbourg. Il devance le socialiste Éric Elkouby (40,05%), député sortant.

À 56 ans, Thierry Michels est cadre dans une multinationale pharmaceutique. Il a étudié la gestion et l'informatique, est diplômé de l'ESCP Paris Europe. Il est marié et père de trois enfants. Né à Strasbourg, ce macroniste de la première heure a rejoint le mouvement En Marche ! en août 2016, pour lequel il a fondé le comité local "En Marche Strasbourg-Cathédrale" en novembre dernier. Selon son site internet, un "premier déclic" s'est "produit à la suite du Brexit en Grande-Bretagne et de l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis - qui illustrent les risques du populisme".

VOIR AUSSI : Législatives en Alsace, Les Républicains contiennent l'assaut de La République en marche