Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Qui pour succéder à Pierre Méhaignerie à Vitré ? La majorité se déchire

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

A six mois des élections municipales, la situation est confuse à Vitré (Ille-et-Vilaine). Maire depuis 1977, Pierre Méhaignerie, ancien ministre centriste, ne se représente pas. Deux candidats s'affrontent au sein de la majorité municipale.

Pierre Méhaignerie maire de Vitré depuis 1977 (ici en juin 2016)
Pierre Méhaignerie maire de Vitré depuis 1977 (ici en juin 2016) © Maxppp - Olivier Corsan

Vitré, Ille-et-Vilaine, France

A 80 ans, Pierre Méhaignerie passe la main à la tête de la mairie de Vitré (18.000 habitants) dont il est réélu sans discontinuer depuis 1977. Ancien ministre, ancien président du département d'Ille-et-Vilaine, ancien député centriste, Pierre Méhaignerie a transformé la ville de Vitré, ancienne commune rurale, devenue cité du quasi plein emploi. Mais dans cette ville paisible, au riche patrimoine artistique, les élections municipales de mars 2020 pourraient être agitées.

Une majorité, deux candidats

Deux candidats issus de la majorité municipale pourraient s'affronter au premier tour : Anthony Morel et Isabelle Le Callennec.  Anthony Morel, adjoint à l'urbanisme et l'habitat, a lancé il y a plusieurs mois un groupe de réflexion composé d'élus et de représentants de la société civile. "Une démarche collective car on ne trouvera pas de Pierre Méhaignerie bis" selon lui. Pour Isabelle le Callennec, la démarche est différente car elle met en avant sa notoriété en tant que conseillère départementale et ancienne députée "Les Républicains". "De nombreux Vitréens me sollicitent pour prendre la tête de liste de la majorité" insiste-t-elle.  Les deux candidats affirment que Pierre Méhaignerie suit de près leurs candidatures.

Incertitudes à gauche

La gauche, qui a toujours été minoritaire à Vitré, n'est pas certaine d'être présente au premier tour. Autour d'Erwann Rougier, un ex socialiste et membre de "Générations" le parti de Benoit Hamon, un rassemblement tente de se constituer avec un projet pour la ville, mais ce n'est pas gagné.

Choix de la station

France Bleu