Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Qui seront les trois nouveaux sénateurs d'Indre-et-Loire?

dimanche 24 septembre 2017 à 7:00 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Les élections sénatoriales se déroulent ce dimanche en France. 170 sièges sont à pourvoir, dont trois en Indre-et-Loire. 1537 grands électeurs sont appelés à venir voter à la préfecture à Tours. Serge Babary, le maire de Tours, est le grand favori pour récupérer l'un des postes.

Illustration
Illustration © Maxppp - Johan Ben Azzouz

Indre-et-Loire, France

Ce dimanche, les grands électeurs d'Indre-et-Loire votent, comme dans la moitié des départements en France, pour désigner les trois futurs sénateurs du département. La grande particularité en Touraine réside dans le fait que les trois sièges vont être renouvelés quoi qu'il arrive. Les trois sénateurs sortants, Marie-France Beaufils, Jean-Jacques Filleul et Stéphanie Riocreux, ne se représentent pas.

Babary, grand favori

Neufs listes se sont déclarées en Touraine, dans le scrutin à un seul tour, à la proportionnelle. Le grand favori du scrutin, c'est le maire Les Républicains de Tours Serge Babary. Deux tiers des 1537 grands électeurs sont de droite ou de centre-droit dans le département. La plupart des grandes villes sont à droite : Tours, Joué-lès-Tours, Saint-Cyr-sur-Loire, Loches, Chinon, entre autres, ce qui devrait lui permettre de vivre un dimanche plutôt tranquille.

Scrutin incertain pour les deux autres postes à pourvoir

Derrière, c'est plus compliqué à discerner pour cause de scrutin assez particulier. Le vote est à la proportionnelle, sans panachage. Deuxième sur la liste des Républicains, l'adjointe de Chinon, vice-présidente du Conseil Départemental, Isabelle Raimond-Pavéro réussira-t-elle à profiter de l'élan Babary? Le président des maires d'Indre-et-Loire, Pierre Louault, maire de Chédigny, pourrait voir sa persévérance et sa longévité dans la vie politique tourangelle récompensées. La surprise pourrait aussi venir du maire de Chambray-lès-Tours, vice-président de Tours-Métropole, Christian Gatard, qui pourrait bénéficier de son ancrage sur l'agglomération tourangelle. Les couleurs d'En Marche sont défendues par l'ancienne vice-présidente socialiste du département Martine Chaigneau. Ce qui était vrai pour les législatives avec un vrai bénéfice de la victoire à la présidentielle ne le sera pas pour ces sénatoriales, d'autant que les élus locaux en veulent clairement à l'actuelle gouvernement pour la baisse des crédits allouées aux collectivités.

Le scrutin des régionales se déroule seulement ce dimanche. Le vote a lieu à la préfecture à Tours, de 9h à 15h. Le résultat sera connu au plus tard à 17h. Tous les grands électeurs sont obligés de venir voter, sauf excuse vraiment valable. Tout absence sera condamnée par une amende de 100€.