Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Qui sont les SDF qui vivent dans les rues de Paris ?

mardi 20 mars 2018 à 8:55 Par Nicolas Olivier, France Bleu Paris et France Bleu

Plus d'un mois après le tout premier recensement des sans-abri dans la capitale, la maire de Paris Anne Hidalgo a détaillé les résultats de cette opération inédite ce mardi sur France Bleu Paris.

Les bénévoles avaient recensé près de 3.000 sans-abri le 15 février 2018 à Paris.
Les bénévoles avaient recensé près de 3.000 sans-abri le 15 février 2018 à Paris. © Maxppp - Nicolas Kovarik

Paris, France

On connaissait leur nombre, près de 3.000, désormais on en sait davantage sur le profil des personnes à la rue à Paris. Après la Nuit de la Solidarité organisée par la mairie le 15 février dernier, Anne Hidalgo a livré les premiers détails ce mardi sur l'antenne de France Bleu Paris. 

Des hommes plutôt jeunes, isolés, et à la rue depuis longtemps

Premier enseignement, 66% des sans-abri parisiens ont entre 25 et 54 ans. Ce sont essentiellement des hommes (88%). Les services de la ville ont aussi constaté que beaucoup sont arrivés à la rue de manière rapide (perte d'emploi, divorce). Et malheureusement, ce n'est pas qu'une aventure passagère puisque près de la moitié de ces SDF (46%) le sont depuis plus d'un an. Mais le chiffre le plus frappant, c'est celui qui montre l'isolement de cette population marginalisée. 65% des sans-abri parisiens n'ont jamais appelé le 115, ce numéro du Samu social qui est pourtant la pierre angulaire du dispositif d'hébergement d'urgence. La maire de Paris Anne Hidalgo a rappelé ce mardi sur France Bleu Paris que la ville dispose de 16.000 places permanentes d'hébergement, ce qui est "insuffisant" selon elle. "Il nous en faut 18.000 pour répondre à l'urgence sociale".

350 équipes de bénévoles avaient arpenté tous les quartiers de la capitale pour recenser chaque SDF. - Maxppp
350 équipes de bénévoles avaient arpenté tous les quartiers de la capitale pour recenser chaque SDF. © Maxppp - Bruno Levesque

Des données précieuses

Ce recensement à grande échelle clôt la polémique du début d'année sur le nombre de sans-abri. Les données qui en résultent sont d'autant plus précieuses qu'aucun décompte n'avait jamais été réalisé. Dans la nuit du 15 au 16 février 2018, près de 1.800 bénévoles ont arpenté chaque quartier, chaque rue de la capitale, avec en main des questionnaires anonymes à compléter. Les partenaires institutionnels (AP-HP, RATP, SNCF) avaient fait de même pour les sans domicile fixe trouvés dans les hôpitaux, les stations de métro ou les gares. 

Pour la maire de Paris, cette Nuit de la Solidarité "a permis d'approcher de plus près la réalité des personnes à la rue. Ces données sociologiques serviront à mieux envisager les moyens et les dispositifs pour les accueillir"