Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qui sont les têtes de liste macronistes des élections régionales en Ile-de France ?

-
Par , France Bleu Paris

Laurent Saint Martin, candidat LREM pour briguer le poste actuellement occupé par Valérie Pécresse, la présidente sortante de la Région Ile-de France, a présenté ce matin ses têtes de liste. Un homme et une femme pour chaque département de la région parisienne.

Prisca Thévenot, Amélie de Montchalain et Marlène Schiappa font partie des têtes de liste départementales en Ile-de-France
Prisca Thévenot, Amélie de Montchalain et Marlène Schiappa font partie des têtes de liste départementales en Ile-de-France © Radio France - N. Doménégo

Pour chacun des huit départements d’Ile de France, La République en Marche présente un binôme, homme-femme, soit quinze personnes entourant leur leader Laurent Saint-Martin, en course pour les élections régionales en Ile de France, qui se tiendront les dimanche 20 et 27 juin 2021.

Quatre femmes du gouvernement, Amélie de Montchalin, Marlène Schiappa, Emmanuelle Wargon et Nathalie Elimas, figurent parmi ces binômes aux élections régionales en Ile-de-France dévoilés ce mardi :

Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, sera tête de liste en Essonne.

Marlène Schiappa, ministre chargée de la Citoyenneté, sera elle tête de liste à Paris.

Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement et figure de Territoires de progrès, l'aile gauche de la majorité présidentielle, sera la numéro deux de Laurent Saint-Martin dans le Val-de-Marne, leur département commun. 

Nathalie Elimas, secrétaire d'Etat chargée de l'Education prioritaire et conseillère régionale MoDem sortante, sera numéro un dans le Val-d'Oise. 

A ces ministres s'ajoutent d'autres personnalité connues de l'univers médiathétique : 

Prisca Thevenot, la porte-parole de LREM , qui mènera la liste en Seine-Saint-Denis,.

Aurore Bergé, député dans les Yvelines y sera numéro deux, aux côtés de Jean-Noël Barrot, député et secrétaire général du MoDem

Thierry Solère, député ex LR, sera numéro deux dans les Hauts-de-Seine., au côté de la numéro un Aurélie Taquillain, conseillère départementale du 92 et ex maire adjointe de Courbevoie. Interrogé sur la présence de Thierry Solère, mis en examen notamment pour détournement de fonds publics, Laurent Saint-Martin a indiqué suivre "le principe de présomption d'innocence".
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess