Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Querelle de clochers à Montfarville : le maire de la petite commune du Val de Saire démissionne

-
Par , France Bleu Cotentin

Philippe Pesnelle était à la tête de Montfarville, commune de 800 habitants dans le Val de Saire, entre Saint-Vaast-la-Hougue et Barfleur, depuis 4 mois. Il dénonce un conflit avec son 1er adjoint, Christian Leblond, et démissionne avec plusieurs conseillers.

A Montfarville le maire démissionne suite à un conflit avec son premier adjoint
A Montfarville le maire démissionne suite à un conflit avec son premier adjoint © Radio France - Jacqueline FARDEL

Suite à un clash en conseil municipal, en juillet, le maire démissionnaire de Montfarville, Philippe Pesnelle, avait retiré ses délégations à son premier adjoint, Christian Leblond, "devenu plus un adversaire qu'un partenaire". 

Mais le lundi 28 septembre, les conseillers ont apporté leur soutien au premier adjoint.  Placé en minorité Philippe Pesnelle en tire les conclusions et jette l'éponge et avec lui au moins 5 conseillers municipaux.

Philippe Pesnelle estime qu'il ne peut plus mener à bien son travail de premier magistrat
Philippe Pesnelle estime qu'il ne peut plus mener à bien son travail de premier magistrat © Radio France - Jacqueline FARDEL

C'est forcément surprenant et il faut espérer que ça n'ait pas de conséquences trop mauvaises sur le village, ce serait dommage. Une habitante de Montfarville

"les conflits de personnes ont pris le pas sur le travail"

Philippe Pesnelle estime qu'au milieu de ces tensions et dans ces conditions, il ne peut plus poursuivre son travail de premier magistrat "le cœur un peu gros" dit-il,"alors qu'on a devant nous un certain nombre de dossiers. Les conflits de personnes ont pris le pas sur ces dossiers comme celui de l'église, un chantier de plus d'un million d'euros, qui a une forme d'urgence."

Elections partielles à organiser

L'église abrite effectivement des toiles du peintre Guillaume Fouace, discipline de Millet. Des toiles menacées par l'humidité de l'édifice. Avec ces bisbilles on perd du temps regrette de son côté le premier adjoint , Christian Leblond : " je n'ai jamais souhaité cette démission et c'est regrettable. On va perdre entre 2 et 3 mois. alors qu'on doit aller vite et qu'on a un travail énorme." 

"Je n'ai jamais souhaité cette démission"  dit le premier adjoint, Christian Leblond
"Je n'ai jamais souhaité cette démission" dit le premier adjoint, Christian Leblond © Radio France - Jacqueline FARDEL

Ce n'est pas la fin du monde dit celui qui devient maire intérimaire, " on trouvera des bonnes volontés pour faire tourner la boutique..."

Des élections partielles devront être organisées dans les 3 mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess