Politique

Rachid Kassim, migrants à Saint-Denis-de-Cabanne : Yves Nicolin écrit à François Hollande

Par France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 20 septembre 2016 à 18:56

Yves Nicolin, député-maire de Roanne
Yves Nicolin, député-maire de Roanne © Radio France - Yves Renaud

Le député-maire de Roanne Yves Nicolin a écrit au président François Hollande. Il veut l'alerter sur le climat qu'il juge "nauséabond" à Roanne depuis la révélation de l'identité de Rachid Kassim et il s'inquiète de l'arrivée de migrants à Saint-Denis-de-Cabanne, dans le Roannais.

Yves Nicolin dit son "inquiétude quand au climat qui règne dans le roannais depuis que l'identité de Rachid Kassim a été révélée au grand public". Et puis il fait le lien avec la réunion de Saint-Denis-de-Cabanne, la semaine dernière. Réunion extremement tendue sur l'arrivée de migrants dans cette petite commune. Des représentants de la Prefecture ont été pris à partie. Une enquête pour incitation à la haine raciale à été ouverte.

Pour Yves Nicolin, "ces incidents, hier marginaux se généralisent" désormais. Il s'interroge sur "la cohésion" future dans la commune de Saint-Denis-de-Cabanne. Le responsable pour lui c'est l’État qui a fait "abstraction" du contexte local dans la répartition des migrants de Calais. Yves Nicolin parle de "l'embrasement des esprits", de "l'exacerbation des violences".

Pour lui l'État à choisi de "diviser et d'opposer nos concitoyens". Ce qui pourrait faire monter le Front national ("ceux qui vont jusqu'à remettre en cause les fondamentaux de notre république") à moins d'un an de la présidentielle.

Partager sur :