Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Rapprochement entre Montbrison et Savigneux : un groupe de travail se monte

dimanche 4 mars 2018 à 18:13 Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le maire de Montbrison monte un groupe de travail sur le rapprochement entre la commune qu'il administre et la voisine, Savigneux.

À l'ouest, Montbrison, à l'est, Savigneux
À l'ouest, Montbrison, à l'est, Savigneux © Maxppp - ER

Savigneux, France

L'invitation émane de la capitale historique du Forez et surtout de son maire : constituer un groupe de travail en vue d'un rapprochement entre Montbrison et Savigneux. Christophe Bazile dit avoir convié son homologue de la commune voisine par courrier, nouveau refus. Alors l'élu compte monter seul son groupe de travail, ayant commencé à prendre contact avec Montbrisonnais et Savignolais, assure-t-il. 

Comme l'équipe de foot

Il faut dire qu'il n'en est pas son coup d'essai : il a déjà fait une première proposition peu de temps après son élection, fin de non recevoir de son voisin. Christophe Bazile revient à la charge notamment du fait d'un seuil clé dont les deux villes unies se rapprocheraient rapidement : celui des 20.000 habitants. 

Abolir une frontière administrative pour en franchir une autre aux yeux de l'État : "C'est un seuil classiquement reconnu dans un certain nombre de contrats avec l'État. Quand il veut donner des sous à une collectivité, ce seuil de 20.000 habitants sort souvent", explique le maire de Montbrison (15.520 habitants, Savigneux étant à environ 3.270).

"Il serait judicieux d'y réfléchir, ça permettrait de _rationaliser les dépenses_, mutualiser nos équipements", poursuit Christophe Bazile qui cite aussi "la répartition des enfants dans les écoles", "de difficultés" de Montbrisonnais pour mettre leur enfant dans un établissement savignolais. "Il faut faire des conventions, des paiements entre communes. C'est ridicule", ajoute-t-il tout citant l'exemple des sportifs les footballeurs, dont l'équipe est commune aux deux villes, comme pour les gymnastes, ou  la société de tir...

"Pas un sujet pour l'équipe municipale" de Savigneux

Sauf que ça ne semble pas l'être tant que ça aux yeux du maire de la voisine de l'est, la directrice générale des services de la mairie de Savigneux nous répondant par mail que "[cette] question n'est pas un sujet pour l'équipe municipale".

Quant aux Savignolais, ils sont soit gênés d'en parler, soit méfiants, citant leurs zones industrielles ou d'activité artisanale "bien développées", expliquant vouloir garder "leur indépendance, pour pouvoir gérer comme [ils veulent]"  et craignant "des charges supplémentaires" en cas de fusion. 

L'éventualité d'une fusion ne date pas d'hier. Savigneux aurait pu rejoindre Montbrison et Moingt qui se sont rapprochés dans les années 1970 avant de fusionner complètement en 2013. En 1973, il était question de rassembler ces trois communes avec également d'autres villages riverains : Écotay et Champdieu

L'échec de 1973 et ses conséquences

"Les votes dans chaque conseil municipal ont eu lieu le même soir", raconte l'historien Claude Latta. Écotay et Champdieu se sont retirés du projet et à Savigneux, les élus ont voté à bulletin secret. "Claudius Duport, le maire de Savigneux, était pour le projet mais un conseiller a demandé un vote à scrutin secret (...). Et des élus qui n'auraient pas osé se démarquer du maire lors d'un vote à main levée, se sont finalement prononcés contre le projet", souligne Claude Latta.  

"Depuis, Savigneux a fait tout un effort pour se doter d'une plus grande identité, avec son centre ville plus développé autour de la nouvelle mairie, la salle des fêtes, etc.", précise Claude Latta, "en faisant écrire l'histoire de la commune par des historiens de la Diana... Et je crois ça a été un petit peu réussi". 

Claude Latta qui se demande aussi si la question n'est pas dépassée maintenant que les villes coopèrent au sein des communes de communes et d'agglomération. Savigneux et Montbrison font partie des 88 communes rassemblées sous la bannière Loire-Forez.

savigneux et Montbrison, dans la Loire - Radio France
savigneux et Montbrison, dans la Loire © Radio France - Denis Souilla