Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Rassemblement national, "On ne peut pas faire de la politique comme on va au casino" estime Pascal Gannat.

-
Par , France Bleu Loire Océan

Alors que Marine Le Pen est en campagne pour l'élection présidentielle de 2022, Pascal Gannat, ancien président du groupe "Rassemblement national" au Conseil régional des Pays de la Loire, s'en prend au mode de gouvernance du parti.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national © Maxppp - Vincent Isore

Pays de la Loire, France

L'élu régional, Pascal Gannat, exclu du Rassemblement national au début du mois d'octobre, s'étonne que Marine Le Pen soit déjà en campagne pour l'élection présidentielle de 2022. "Entre temps, il va y avoir 3 élections, municipales, départementales et régionales, et on ne peut pas faire de la politique comme on va au casino, en essayant de faire un gros coup. _Il n'y a pas de martingale en politique_" commente Pascal Gannat. 

"Marine Le Pen est en décalage"

Invité de France Bleu Loire Océan, l'ex-président du groupe RN, au Conseil régional des Pays de la Loire reproche à Marine Le Pen de "ne pas écouter l'opinion interne du parti et l'opinion des électeurs qui veulent l'union des droites". Pour Pascal Gannat, "Marine Le Pen est en décalage". "Le problème, c'est une forme de gouvernance qui fait que le débat est interdit. Un parti politique, ce n'est pas une caserne et c'est ce qu'est devenu le RN" conclut le conseiller régional.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu