Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Hollande réagit à la condamnation de Cahuzac : "la sanction prononcée par la justice est exemplaire"

mardi 15 mai 2018 à 18:20 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu

L'ancien chef de l'Etat François Hollande en visite à Périgueux ce mardi après-midi réagit à la condamnation de Jérôme Cahuzac, son ancien ministre du Budget. François Hollande estime que la faute qu'il a commise est grave et que la justice a donc prononcé une sanction exemplaire.

François Hollande en dédicace de son livre "Les leçons du pouvoir" à Périgueux ce mardi, réagit à la condamnation de Jérôme Cahuzac
François Hollande en dédicace de son livre "Les leçons du pouvoir" à Périgueux ce mardi, réagit à la condamnation de Jérôme Cahuzac © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

L'ancien président de la République, François Hollande, dédicaçait son livre "Les leçons du pouvoir" ce mardi après-midi à la librairie Marbot à Périgueux. François Hollande a réagi à la condamnation ce mardi en appel de son ancien ministre du budget. Jérôme Cahuzac a été condamné à quatre ans de prison dont deux années ferme pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale.

La sanction prononcée est "exemplaire"

Pour l'ancien chef de l'Etat, "la justice devait passer parce que l'acte était grave...grave parce qu'il y a eu mensonges, mensonge à mon égard, mensonge à l'égard de la représentation nationale... grave parce qu'il s'agissait d'un homme public qui devait être exemplaire... à partir de là, la sanction, celle qui a été  prononcée par la justice, est exemplaire".

"Si j'ai un regret, c'est de ne pas l'avoir écarté plus tôt"

François Hollande semble être encore très atteint par cette affaire. "J'avais dit à Cahuzac que j'attendais qu'il dise très clairement ce qu'était la vérité et il ne l'a pas dite... et donc c'est extrêmement douloureux de voir un homme qui avait des compétences, sans doute beaucoup de talent et qui mentait effrontément... Il devait donc subir les foudres de la justice et être écarté... si j'ai un regret c'est de ne pas l'avoir écarté plus tôt".