Politique

Réactions en Poitou après la nette victoire de Benoit Hamon

Par Delphine Garnault, France Bleu Poitou lundi 30 janvier 2017 à 0:53

Benoit Hamon frôle les 60 % en Poitou
Benoit Hamon frôle les 60 % en Poitou © Maxppp - Maxppp

Dans la Poitou, Benoit Hamon a nettement remporté la primaire de la gauche devant Manuel Valls. Pour tous les élus, le maitre mot ce dimanche soir était "rassemblement".

En Vienne et Deux-Sèvres, Benoit Hamon l'emporte nettement devant Manuel Valls. Il obtient 59,2% des voix en Deux-Sèvres et 59,96% en Vienne. Dans les deux départements, la participation est en hausse. Il y a eu 13 779 votants (11234 au premier tour) en Vienne et 10 917 votants (9046 au premier tour )en Deux-Sèvres.

Eviter les tentations ou aventures personnelles -Alain Claeys député maire de Poitiers

A Poitiers, le député maire Alain Claeys a voté Manuel Valls aux deux tours mais il estime aujourd'hui que "le candidat c'est Benoit Hamon, sa tache c'est de rassembler la gauche". Il lance un appel aux socialistes "Mettons tout en oeuvre pour trouver les voies du rassemblement et il n'y a pas de tentation ou d'aventure personnelle. Pour Alain Claeys, "Il faut permettre à la gauche d'être au 2éme tour de l'élection présidentielle, je ne veux pas de duel Le Pen/Fillon". Sans jamais le citer, Alain Claeys fait référence à la tentation "Macron" : "Si chacun pensant pouvoir se sauver part dans tous les sens , nous irons vers de graves difficultés". L'un de ses adjoints François Blanchard également soutien de Manuel Valls ne se dit pas tenté par Emmanuel Macron et appelle au rassemblement derrière Benoit Hamon. Pour le député socialiste du Sud Vienne Jean-Michel Clément" il faut pouvoir répondre maintenant à la double menace, Fillon d'un côté et Le Pen de l'autre pour ne pas connaitre un nouveau 21 avril , quant à Macron ? c'est une alternative tout à fait crédible surtout s'il n'y a pas de synthèse possible, parmi l'offre socialiste ou l'offre de gauche."

Le plus dur commence pour B.Hamon- Delphine Batho députée des Deux-Sèvres

Dans le camp des Pro Hamon, on trouve la députée Deux Sèvrienne Geneviève Gaillard invitée de France Bleu Poitou "qui n'écarte pas la mort du parti socialiste, ça ne me gênerait pas qu'il y ait une autre forme de rassemblement de la gauche". Delphine Batho a réagi dans un communiqué "le résultat de la primaire montre l'envie des électeurs de gauche d'écrire une nouvelle page et de porter des espérances positives avec des idées nouvelle. Il faut maintenant rassembler. le plus dur commence pour Benoit Hamon qui aura besoin de tout le monde. J'espère que sur la laïcité et le féminisme, il tiendra compte des remarques utiles qui ont été faites sur ses positions"

Il faut que B.Hamon organise sa campagne - Benoit Tirant num1 PS Vienne

Benoit Tirant conseiller régional, numéro 1 du PS dans la Vienne, soutien de Vincent Peillon au 1er tour lui aussi en appelle au rassemblement : "Benoit Hamon a été frondeur, il faut qu'il organise sa campagne pour ne pas se retrouver avec une tribut de frondeurs, à son tour autour de lui. il va falloir qu'il revoit son programme, en ce qui me concerne notamment sur la laïcité"